Lyon: Comment la Lyon e-sport a rusé pour échapper à une cyberattaque?

TOURNOI Des pirates avaient essayé de faire capoter un tournoi « Fortnite » au premier jour de la compétition

C.G.

— 

Des pirates ont essayé d'attaquer un tournoi «Fortnite».
Des pirates ont essayé d'attaquer un tournoi «Fortnite». — Daina Le Lardic /Isopix/SIPA

Une ruse qui a parfaitement fonctionné. La Lyon e-sport 2019 (salon dédié aux jeux vidéo), ciblée le week-end dernier par des attaques informatiques, a élaboré une stratégie afin que le tournoi Fortnite qu’elle organisait, puisse se dérouler sans encombre.

Pour permettre aux 64 équipes en lice de s’affronter, les organisateurs ont fait croire que l’événement avait été annulé. L’objectif était ainsi de calmer les ardeurs des pirates, qui étaient passés à l’attaque dès le samedi.

Le faux message officiel a été relayé avec la complicité de médias spécialisés. « Nous avons pu reprendre le déroulé du tournoi en sous-marin, hors stream, pour assurer en priorité le service auprès des joueurs », a expliqué l’équipe sur son compte Twitter. L’événement a donc bien eu lieu mais n’a pas été diffusé en direct, comme cela était prévu.