C’est l’heure du BIM: Sommet Trump-Kim, pollution et Festival de Cannes

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

P.B.

— 

Kim Jong-un et Donald Trump échangent une poignée de main historique, à Singapour le 12 juin 2018.
Kim Jong-un et Donald Trump échangent une poignée de main historique, à Singapour le 12 juin 2018. — SAUL LOEB / AFP

Que faut-il attendre du nouveau sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un ?

Le premier sommet était historique, le second sera-t-il couronné de résultats concrets ? Ce mercredi à Hanoï, Donald Trump et Kim Jong-un vont tenter pendant deux jours de faire avancer les négociations, notamment sur l’épineuse question de la dénucléarisation. Au programme : un dîner mercredi soir, avant une rencontre officielle et des négociations bilatérales jeudi. Mais le président américain a déjà prévenu, il n’est « pas pressé » et s’est, semble-t-il, fixé des objectifs modestes.

Emissions polluantes : En France, le diesel cause deux tiers des décès prématurés liés aux transports

Les particules tuent. Les véhicules diesel étaient responsables de 47 % des 385.000 décès prématurés liés en 2015 aux émissions polluantes du secteur des transports, selon une étude américaine publiée mercredi (pdf). En France, Allemagne, Italie et en Inde, le diesel cause 66 % des décès prématurés attribuables à la pollution des transports, selon les chercheurs de l’ICCT, l’ONG à l’origine des révélations sur le « dieselgate », et de deux universités américaines. Cette proportion est de 46 % au Royaume-Uni et de 32 % au Japon.

Le réalisateur mexicain Iñarritu présidera le jury du 72e Festival de Cannes

Le Mexicain Alejandro Gonzalez Iñarritu, 55 ans, réalisateur multi-oscarisé pour des films comme The Revenant ou Birdman, présidera le jury du 72e Festival de Cannes (14-25 mai), ont annoncé mercredi les organisateurs. En choisissant pour la première fois un artiste mexicain pour présider son jury, le Festival entend célébrer « tout le cinéma mexicain » et met en avant un réalisateur qui s’est notamment illustré à Cannes avec la première installation en réalité virtuelle sélectionnée officiellement. Il succède à Cate Blanchett, dont le jury avait décerné la Palme d’or à Une affaire de famille du Japonais Hirokazu Kore-eda.