VIDEO. Decathlon renonce à commercialiser son hijab de course

POLEMIQUE Victime d'insultes et de menaces depuis l'annonce de la mise en vente d'un hijab de course, la marque Decathlon a décidé de renoncer à la commercialisation de ce produit

L.Br.

— 

Un magasin Decathlon à Paris (image d'illustration).
Un magasin Decathlon à Paris (image d'illustration). — PASCAL GEORGE / AFP

En l’espace de quelques heures, le service client a reçu des centaines d’appels et des dizaines de messages à caractère raciste. Face à la polémique, Decathlon renonce finalement à la mise en vente de son hijab de course. Sur son compte Twitter, la marque a publié ce mardi les insultes et menaces reçues après l’annonce de la commercialisation de ce produit sur son site internet.

« Nous prenons effectivement décision en toute responsabilité en ce mardi soir, de ne pas commercialiser à l’heure qu’il est ce produit en France », a déclaré ce mardi Xavier Rivoire, responsable de la communication externe de Decathlon United Decathlon sur RTL. La marque réagit après une forte polémique. Sur son compte Twitter, Decathlon parle d’un déchaînement « sans précédent ». « Notre service client a reçu plus de 500 appels et mails depuis ce matin. Nos équipes dans nos magasins ont été insultées et menacées, parfois physiquement », écrit le community manager, chargé de publier sur le compte Twitter de Decathlon. Avant de poster des captures d’écrans de messages à caractère raciste.

Appel au calme sur les réseaux sociaux

« Une nouvelle fois, nous restons disponibles sur l’ensemble de nos réseaux pour échanger et répondre à vos questions sur ce produit sportif, comme on le fait tous les jours. Mais il est temps d’appeler au calme et à la mesure sur le sujet : les insultes et les menaces verbales ou physiques n’ont pas lieu d’être. On vous demande de conserver une forme respectueuse dans vos échanges avec nos équipes », conclut le compte Twitter de la marque.

Plus tôt dans la journée, Decathlon avait pourtant déclaré assumer la commercialisation prochaine de son hijab de course. Conçu initialement pour les magasins du Maroc, il devait être commercialisé dans les prochaines semaines, pour un prix inconnu. L’équipementier sportif Nike commercialise déjà un « Hijab pour femme », en noir, gris ou blanc, au prix de 30 euros.