C’est l’heure du BIM: Pédophilie au sommet de l’Eglise, retrouvailles à Hanoï et «post-rock» en deuil

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

M.C.

— 

Le cardinal George Pell, numéro trois du Vatican.
Le cardinal George Pell, numéro trois du Vatican. — ALBERTO PIZZOLI / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Australie : Le numéro trois du Vatican reconnu coupable de pédophilie

Les faits avaient été commis dans la sacristie de la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne dans les années 1990. Le cardinal australien George Pell, numéro trois du Vatican, a été reconnu coupable d’agression sexuelle sur mineur, devenant ainsi le plus haut responsable de l’Eglise catholique condamné dans une affaire de pédophilie, a annoncé mardi un tribunal australien.

Corée du Nord : Kim Jong-un et Donald Trump se retrouvent à Hanoï, mais la route est encore longue

Les longs périples ferroviaire et aérien de Kim Jong-un et Donald Trump pour arriver à Hanoï ne sont rien à côté du chemin qu’il leur reste à parcourir ensemble. Le dirigeant nord-coréen est arrivé mardi matin au Vietnam, après un trajet de plusieurs jours à travers la Chine, pour une deuxième rencontre avec le président américain, lourde d’enjeux au vu de la déclaration largement symbolique du précédent sommet de Singapour.

Mark Hollis, l’ex-chanteur du groupe Talk Talk, est décédé

Mark Hollis, chanteur du groupe britannique Talk Talk, célèbre dans les années 1980, est mort à 64 ans, ont annoncé lundi plusieurs de ses proches sur les réseaux sociaux. Lancé à Londres en 1981, le groupe Talk Talk s’était fait connaître au Royaume-Uni et en Europe avec ses tubes au son pop synthétisé comme It’s My Life et Such a Shame. Mais le groupe avait ensuite changé d’orientation avec son album The Colour of Spring, sorti en 1986, caractérisé par une approche bien plus improvisée qui devait marquer le début du « post-rock ».