Var: Prison, corruption… le calvaire d’une Varoise en Thaïlande à cause de sa cigarette électronique

CALVAIRE Une Varoise a été emprisonnée en janvier dernier en Thaïlande à cause de sa cigarette électronique

A.M.

— 

Illustration d'une femme utilisant une cigarette électronique.
Illustration d'une femme utilisant une cigarette électronique. — LOISON VINCENT/SIPA

Elle témoigne pour éviter que d’autres vacanciers vivent la même chose. Cécilia Cornu, 31 ans, originaire du Var, a vécu un véritable calvaire lors de son séjour en Thaïlande, en janvier dernier, avec sa famille et son compagnon. Comme le rapporte France Bleu Provence, Cécilia est arrêté alors qu’elle circule à scooter, avec son copain.

La raison ? Elle vapote sa cigarette électronique à l’arrière. « Ils ont arraché la cigarette de mes mains. Je me suis excusée, mais, à ce moment-là, ils ont commencé à réclamer de l’argent pour nous laisser repartir », témoigne-t-elle. 40.000 bahts, soit un peu plus de 1.000 euros, c’est la somme que les policiers lui réclament.

8.000 euros

La jeune femme refuse, elle est finalement jugée et condamné le 7 février à payer une amende de 23 euros. Si la somme ne semble pas élevée, Cécilia explique qu’en réalité ses parents ont dû s’acquitter de pas moins de 8.000 euros pour payer avocats, juges et policiers, lors du procès.

Mais ce n’est pas tout ; alors qu’elle vient récupérer son passeport, Cécilia est à nouveau interpellée, avant d’être transférée à Bangkok où elle passe trois nuits en prison, dans des conditions très dures. Elle dort à même le sol, ne mange que du riz et doit se laver dans des seaux de peinture. Par son témoignage, elle souhaite alerter les voyageurs sur la corruption, très présente en Thaïlande, et plus généralement sur le besoin de bien se renseigner avant n’importe quel voyage à l’étranger.