«Gilets jaunes»: 55% des Français souhaitent que le mouvement s'arrête

SONDAGE Sur les 55 % des Français qui souhaitent la fin du mouvement, 92 % sont des sympathisants LREM, 66 % des sympathisants LR et 58 % des sympathisants PS

20 Minutes avec AFP

— 

L'acte 15 de la manifestation des «gilets jaunes» le week-end dernier.
L'acte 15 de la manifestation des «gilets jaunes» le week-end dernier. — Eric Feferberg/AFP

Alors que la cote de popularité d’Emmanuel Macron est remontée de deux points en un mois, atteignant 32 % d’opinions favorables, les Français sont de plus en plus nombreux (55 %) à souhaiter que le mouvement des « gilets jaunes » s’arrête, selon un sondage Odoxa réalisé pour France Inter, L’Express et la Presse Régionale, et diffusé ce lundi.

Le 23 janvier dernier, une courte majorité (51 %) des personnes interrogées voulait encore la poursuite du mouvement, alors qu’ils étaient les deux tiers (66 %) à le plébisciter au début de la révolte des « gilets jaunes » à la mi-novembre, selon ce baromètre politique.

Cinq points de plus qu’en décembre pour la cote de popularité d’Emmanuel Macron

Désormais, 55 % des Français demandant la fin du mouvement (contre 45 % à en souhaiter la poursuite), dont 92 % des sympathisants LREM, 66 % des sympathisants LR et 58 % des sympathisants PS. Les sympathisants de La France insoumise et du Rassemblement national se prononcent, eux, massivement pour la poursuite du mouvement, à 74 % et 67 % respectivement.

Dans le même temps, Emmanuel Macron poursuit sa remontée après avoir touché son plus bas en fin d’année : 32 % des Français estiment désormais qu’il est « un bon président de la République », contre 68 % à penser le contraire. C’est deux points de mieux qu’il y a un mois et cinq de mieux par rapport à décembre. La popularité du Premier ministre, Edouard Philippe, progresse également d’un point pour atteindre 33 %.