«Gilets jaunes» à Lyon: Sept personnes présentées ce lundi au parquet après des débordements lors de l'acte 15

MOBILISATION Des tensions ont une nouvelle fois émaillé la mobilisation des «gilets jaunes» à Lyon samedi. Au total, 21 personnes ont été interpellées

Elisa Frisullo

— 

Lors de l'une des manifestations des gilets jaunes à Lyon.
Lors de l'une des manifestations des gilets jaunes à Lyon. — SIPA

De nouveaux débordements, une série d’interpellations. Lors de l’acte 15 des «gilets jaunes», qui a une nouvelle fois mobilisé à Lyon, des tensions ont éclaté en marge du cortège, notamment en début de soirée dans le quartier de la Part-Dieu.

Sur les 21 personnes interpellées samedi dans le centre-ville, sept manifestants, dont quatre mineurs, doivent être déférés ce lundi, a indiqué dimanche soir le parquet de Lyon. L’un d’eux le sera dans « le cadre de l’ouverture d’une information judiciaire portant sur les faits de dégradations commises en réunion sur un véhicule de police stationné rue de la Part-Dieu », a précisé le parquet.

Des agences bancaires visées

Deux autres personnes, auxquelles il est reproché des violences volontaires sur les forces de l’ordre (jets de projectiles), doivent être jugées ce 25 février en comparution immédiate.

Les quatre mineurs, soupçonnés de dégradations volontaires en réunion, devraient comparaître devant un juge pour enfants. La justice les soupçonne notamment d’être les auteurs des dégâts commis dans des agences bancaires du VIIe arrondissement samedi.