VIDEO. «Gilets jaunes» à Rennes: Une dizaine de blessés et 26 interpellations pour l’acte 15

MANIFESTATION Entre 1.500 et 2.000 personnes ont défilé samedi dans le centre-ville avec encore beaucoup de dégâts à déplorer

J.G.

— 

La manifestation des
La manifestation des — Loïc Venance / AFP

Malgré l’interdiction de la préfecture, entre 1.500 et 2.000 personnes ont défilé samedi après-midi dans le centre-ville de Rennes à l’appel des «gilets jaunes». Très tôt, des affrontements ont éclaté entre les manifestants et les forces de l’ordre qui ont riposté aux jets de projectiles par des tirs de lacrymogènes.

Comme les semaines précédentes, de nombreuses vitrines de banques et d’enseignes immobilières ont été vandalisées et taguées. Du mobilier urbain a également été dégradé et plusieurs poubelles incendiées.

L'agence Foncia située rue du Pré Botté a été prise pour cible par les casseurs.
L'agence Foncia située rue du Pré Botté a été prise pour cible par les casseurs. - J. Gicquel / 20 Minutes

Selon un bilan de la préfecture, huit fonctionnaires de police ont été blessés par des coups et des jets de projectiles. Quatre manifestants ainsi qu’un photographe du Télégramme ont également été blessés légèrement.

La ville va porter plainte pour les dégradations

La préfecture d’Ille-et-Vilaine a fait état samedi dans la soirée d’un bilan de 26 interpellations. Une dizaine de personnes avaient été interpellées suite à des contrôles avant le début de la manifestation pour possession d’objets dangereux.

Dans un communiqué, la maire de Rennes a condamné ces nouveaux débordements. « Il est plus que temps que notre centre-ville retrouve toute la sérénité qui doit être la sienne », a réagi Nathalie Appéré, précisant que la ville allait porter plainte pour les détériorations commises sur les biens publics.