C’est l’heure du BIM: L’heure de vérité sur l’affaire Benalla, Christophe Dettinger sort de prison et l’OL se permet de (faire) rêver

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

M.C.

— 

Alexandre Benalla le 19/08/2018 au Sénat./Credit:VILLARD/ZIHNIOGLU/SIA/
Alexandre Benalla le 19/08/2018 au Sénat./Credit:VILLARD/ZIHNIOGLU/SIA/ — SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Affaire Benalla : L’heure de vérité au Sénat

Invraisemblances, incohérences, contradictions, voire mensonges : la commission des Lois du Sénat présente mercredi son rapport d’enquête sur l’affaire Benalla, dont le principal protagoniste, soupçonné d’avoir menti sous serment, a été placé la veille derrière les barreaux. Après des mois de feuilleton, un juge a décidé mardi de placer en détention provisoire l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron pour ne pas avoir respecté son contrôle judiciaire, dans l’enquête sur les violences du 1er mai 2018 à Paris qui lui vaut d’être mis en examen.

« Gilets jaunes » : L’ex-boxeur Christophe Dettinger doit sortir de prison ce mercredi

L’ex-boxeur Christophe Dettinger, condamné à un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté, et dix-huit mois de sursis avec mise à l’épreuve pour avoir frappé deux gendarmes lors de l’acte 8 des « gilets jaunes », doit sortir de prison mercredi, a-t-on appris auprès de son avocate.

OL-Barcelone : Sans complexes et avec un Denayer en roc ultime, ce Lyon se donne le droit de rêver

L’OL est encore en vie. Privé de leur capitaine Nabil Fekir, suspendu, les Lyonnais ont su préserver leurs chances ce mardi en vue du match retour en résistant à l’attaque catalane conduite par Lionel Messi (0-0). Ca ne coûte rien de rêver. Il y a deux semaines, les supporters lyonnais avaient redouté de prendre une valise dès l’entame de match contre le PSG (2-1). La faute à un Marcelo surpris dans la profondeur durant la première minute et à un Houssem Aouar gourmand face au pressing. On prend les mêmes et on recommence, avec cette fois pour conséquences un échec d’Ousmane Dembélé devant Anthony Lopes (1re) puis une faute désespérée d’Houssem Aouar pour arrêter Lionel Messi (5e).