Aude: La pale d’une éolienne chute, un parc de 28 machines à l’arrêt

INCIDENT Une enquête est en cours sur les communes de Roquetaillade et Conilhac-de-la-Montagne dans l’Aude, après la chute de la pale d’une éolienne

N.S.

— 

La pale d'une éolienne audoise a chuté le 30 janvier 2019. Depuis, tout le parc est à l'arrêt. Illustration.
La pale d'une éolienne audoise a chuté le 30 janvier 2019. Depuis, tout le parc est à l'arrêt. Illustration. — M. Fourmy / Sipa

Engie Green, constructeur et exploitant de ce parc éolien audois, doit remettre un rapport d’incident d’ici la fin du mois. Une pale de l’une des 28 machines installées sur les communes de Roquetaillade et Conilhac-de-la-Montagne a chuté de plus de 40 mètres, le 30 janvier.

Le 11 février, la préfecture de l’Aude a signé un arrêté pour suspendre l’activité du parc, dont les éoliennes avaient toutes été mises à l’arrêt une semaine plus tôt, selon L’Indépendant, qui a rapporté l’information lundi.

D’après Engie Green, aucune personne n’a été blessée lors de cet « incident exceptionnel ». Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l’éolienne numéro 5, celle qui a perdu l’une de ses pales.

Déjà « des incidents similaires » dans ce parc éolien

Une enquête a été ouverte et des expertises techniques sont menées pour comprendre comment l’incident s’est produit. Ensuite, une inspection sera nécessaire avant « la remise en service, totale ou partielle, des installations », indique la préfecture. Laquelle rappelle que des « incidents similaires » avaient eu lieu sur ce parc éolien en 2013 et 2015.

Une pale de la même machine numéro 5 avait par ailleurs connu « un problème de fixation en novembre 2011 », selon un rapport d’incident publié en 2013.