«Gilets jaunes»: «Il faut qu'on se parle, qu'on se réconcilie», lance Brigitte Macron

APAISEMENT L’épouse du chef de l’Etat ne s’était exprimée sur les « gilets jaunes » qu’en de très rares occasions depuis le début du mouvement en novembre

F.H. avec AFP

— 

Emmanuel et Brigitte Macron. (Illustration)
Emmanuel et Brigitte Macron. (Illustration) — PIERRE VILLARD/SIPA

Des mots d’apaisement à l’égard des «gilets jaunes». Lors d’un déplacement dans la Meuse, à Bar-le-Duc, sur le thème du patrimoine, Brigitte Macron a été interrogée sur le mouvement des « gilets jaunes ». L’épouse du président de la République a estimé : « Je pense qu’il faut qu’on se parle, qu’on se réconcilie, parce que, franchement, on a tout à faire ensemble, j’en suis persuadée. » Jusqu’à présent, elle ne s’était exprimée sur la mobilisation qu’en de très rares occasions depuis le début du mouvement en novembre.

« Il faut qu’on soit tous ensemble », a précisé Brigitte Macron qui accompagnait Stéphane Bern, chargé de mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril au « Théâtre des Bleus de Bar ».

Interrogée sur les récentes sorties publiques d'Emmanuel Macron​, que certains jugent trop présent, son épouse a rétorqué que « les Français [étaient] très heureux de le voir ». « C’est ce qu’ils me disent dans la rue tous les jours, ils sont très heureux de le voir près d’eux. C’est ce que je ressens de manière empirique », a-t-elle affirmé.