Les infos immanquables du jour: Eric Drouet et un film au tribunal, une loi qui divise et le retour de la K7

ACTU Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actualité de ce vendredi 15 février

Laurent Bainier

— 

Eric Drouet, lors du douzième samedi de mobilisation des "gilets jaunes" à Paris, le 2 février 2019.
Eric Drouet, lors du douzième samedi de mobilisation des "gilets jaunes" à Paris, le 2 février 2019. — ISA HARSIN/SIPA

Vous ne serez réellement en week-end qu’après avoir rattrapé l’actu du jour grâce à notre résumé en cinq points.

Le procès du jour : Eric Drouet devant le tribunal correctionnel de Paris

«Je suis responsable de rien du tout. Il n’y a pas de leader, pas d’organisateur chez les "gilets jaunes". » C’était ce vendredi la ligne de défense de la figure médiatique des « gilets jaunes », Eric Drouet, qui comparaissait devant le tribunal correctionnel de Paris pour « organisation de manifestations non-déclarées au préalable ». Le parquet, pour autant, a requis une peine d’un mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende. L’affaire a été mise en délibéré et le jugement sera rendu le 29 mars.

La question du jour : A-t-on le droit de filmer une chambre d'Ehpad en caméra cachée?

Le procès de l’aide-soignant soupçonné d’avoir violenté une nonagénaire en Ehpad a été reporté pour permettre à l’accusé de préparer sa défense. C’est une vidéo filmée à son insu qui l’avait poussé à avouer. Vidéo tournée par une caméra placée par les enfants de la nonagénaire après que leur mère les avait assurés être tabassée dans sa chambre. Avaient-ils le droit de le faire ?  Nous avons posé la question à un avocat.

La polémique du jour: La première loi sur l'école du quinquennat Macron fait débat

Présence du drapeau obligatoire dans les classes, instruction obligatoire dès trois ans, recrutement des accompagnants d’élèves handicapés, devoir d’exemplarité des enseignants… Le projet de loi Blanquer en débat à l’Assemblée depuis lundi suscite de vives réactions. Nous avons analysé les points qui font le plus polémique.

La polémique du jour : Le film d'Ozon, « Grâce à Dieu », pourra-t-il sortir comme prévu?

François Ozon devra patienter trois jours avant de savoir si Grâce à Dieu, son film inspiré de faits réels dans lequel un prêtre est mis en cause pour des actes de pédophilie, sortira en salles mercredi en France. Un prêtre de Lyon, le père Bernard Preynat, inculpé pour agressions sexuelles sur mineurs et qui pourrait être jugé à la fin de l’année, avait en effet saisi le juge des référés qui a indiqué aujourd'hui qu’il se prononcerait lundi. Ce film, déjà diffusé lors de multiples avant-premières en France, est en lice pour l’Ours d’or au festival du film de Berlin.

Le retour du jour : la Bretagne relance la cassette audio

C’est l’effet Gardiens de la Galaxie. Les K7 audio, comme celle que le héros de ce film écoute sur son walkman, connaissent un retour de hype. A Lannion dans les Côtes-d’Armor, une entreprise a senti le coup venir et s’est lancé le pari de relancer la production de ces produits low-tech qui donnent un son inimitable.

Vous connaissez notre podcast d’actualité Minute Papillon ? Découvrez aussi le podcast  Sixième Science, et apprenez-en de belles sur nos assiettes et le risque de cancer.