«Gilets jaunes» Acte 14 EN DIRECT: Une mobilisation en baisse avec 41.500 manifestants dans toute la France, selon l’Intérieur...

LIVE Suivez le 14e samedi de mobilisation des «gilets jaunes» en direct avec nous

C.P.

— 

Quelque 10.200 «gilets jaunes» manifestaient samedi 16 février 2019 en France à 14 heures, dont 3.000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur.
Quelque 10.200 «gilets jaunes» manifestaient samedi 16 février 2019 en France à 14 heures, dont 3.000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. — AFP

L'ESSENTIEL:

  • Ce week-end marque les trois mois de la mobilisation des «gilets jaunes» qui a débuté le 17 novembre
  • Comme chaque samedi, les manifestants on été appelés à converger vers la capitale : plusieurs événements Facebook sont organisés, ce samedi, à partir de 11 heures, entre les Champs-Élysées et le palais de l’Élysée. Un débat sur le référendum d’initiative citoyenne (RIC) est également organisé Place de la République à partir de 17 heures. A Paris, une manifestation a également été déclarée dimanche à 11 h, entre l’Arc de Triomphe et le Champ-de-Mars (via l’Assemblée nationale, la rue de Grenelle et le siège du Medef) pour célébrer les trois mois du mouvement.
  • D'autres rassemblements sont aussi prévus dans toute la France : à Bordeaux, Marseille, Lille, Lyon, Saint-Etienne, Strasbourg ou encore à Montpellier.

A LIRE AUSSI:

 

20 heures: C’est la fin de ce live

Les manifestants se dispersent un peu partout, en France. Quelques heurts accompagnent ces fins de manifestation, notamment à Bordeaux et à Toulouse. 

Merci d’avoir suivi cet acte 14 de la mobilisation des « gilets jaunes » sur 20 Minutes.

19h35: 26 personnes ont été interpellées à Paris

A Paris, l’esplanade des Invalides a été évacuée en fin d’après-midi. Après de brefs face-à-face avec les forces de l’ordre, les « gilets jaunes » se sont dispersés, certains rejoignant les Champs-Elysées en début de soirée aux cris, devenus traditionnels, de « Macron démission ». Selon la préfecture de police, 26 personnes ont été interpellées même si les tensions semblaient bien moindres que lors de l’acte 13.

19h10: 41.500 manifestants en France, selon le ministère de l’Intérieur

Un total de 41.500 personnes se sont mobilisées samedi en France, dont 5.000 à Paris, dans le cadre de l’acte 14 des « gilets jaunes », selon le ministère de l’Intérieur.

Ils étaient 51.400, dont 4.000 à Paris, la semaine précédente, selon le ministère de l’Intérieur, dont les chiffres sont régulièrement contestés par les « gilets jaunes ».

18h35: Premiers incidents à Bordeaux, place Pey Berland

A Bordeaux, le cortège, parti des bords de la Garonne, a rassemblé plusieurs milliers de personnes, confortant la capitale de Nouvelle-Aquitaine comme l'un des bastions du mouvement. Selon Sud Ouest, vers 17h50, les manifestants ont « lancé des pavés et des poubelles sur les forces de l’ordre. Les CRS ont répondu avec des lances à eau » et des jets de gaz lacrymogène.

 

18h26 : Départ de Marseille d’une marche pour le RIC

Une dizaine de « gilets jaunes » ont entamé une marche pour le RIC (Référendum d’initiative citoyenne) samedi à Marseille, marche qui doit les amener à Paris le 17 mars et pour laquelle ils ont été accompagnés par quelque 2.000 manifestants sur les premiers kilomètres, en direction des quartiers nord de la ville.

Lors de chacune de leurs étapes, de 25 à 40 kilomètres, ces marcheurs entendent organiser des débats avec les « gilets jaunes » locaux, afin de collecter leurs idées. Sur leur chemin vers Paris, avec une première étape prévue samedi soir à Aix-en-Provence, ces marcheurs devraient converger avec d’autres « gilets jaunes » partis eux le 10 février du Boulou, à la frontière espagnole, dans les Pyrénées Orientales. La jonction entre les deux groupes est prévue à Avignon, dans le Vaucluse.

17h30: Trois « gilets jaunes » blessés par une voiture lors de la manifestation à Rouen

Trois « gilets jaunes » ont été légèrement blessés par une voiture qui a tenté de traverser leur manifestation samedi après-midi à Rouen. Selon la préfecture de Seine-Maritime, les trois manifestants ont été « bousculés » vers 16h30 par un véhicule qui tentait de traverser la manifestation et a été pris à partie par des « gilets jaunes ».

 

17h17: Ingrid ​Levavasseur ne veut pas « baisser les bras » malgré les insultes

L’une des figures des « gilets jaune », Ingrid Levavasseur, affirme ne pas vouloir « baisser les bras » malgré les « centaines de messages » d’insultes qu’elle dit recevoir, dans une « lettre publique » publiée ce samedi sur son compte Facebook. « J’affronte ce tourbillon la tête froide (…) mais je dois vous avouer que c’est très difficile humainement », reconnaît-elle, se disant « insultée par des centaines de messages tous plus odieux les uns que les autres ».

16h45: Circulation partiellement bloquée sur l'A7 à Lyon

Des «gilets jaunes» ont tenté cet après-midi de bloquer le trafic sur l'autoroute A7 à la sortie sud de Lyon. Vers 16 heures, le trafic était interrompu dans le sens nord-sud, a constaté un journaliste de l'AFP.  Les forces de l'ordre ont tiré plusieurs salves de grenades lacrymogènes pour dégager les voies. Les pompiers ont, eux, été dépêchés sur place, au niveau du musée des Confluences, pour éteindre un feu allumé sur l'une des contre-allées de l'autoroute.

16h30: A Nice, les «gilets jaunes» manifestent sur la promenade des Anglais

 

16 heures: 10.200 manifestants en France à 14 heures, dont 3.000 à Paris

Quelque 10.200 «gilets jaunes» manifestaient samedi en France à 14 heures, dont 3.000 à Paris, vient d'annoncer le ministère de l'Intérieur. Selon les chiffres officiels, contestés par les «gilets jaunes», la mobilisation pour l'acte 14 est donc en baisse par rapport à la semaine précédente. A la même heure, samedi dernier, 12.100 manifestants avaient été recensés en France par le ministère. Ils étaient 4.000 à Paris.

13h10: Des gendarmes ont-ils visé des street medics avec des lacrymo?

Une vidéo virale montre des street medics recevoir un tir de gaz lacrymogène des forces de l'ordre alors qu'ils soignent un blessé à Metz lors de l'acte 13. Ca ne s'est pas passé comme ça. 20 Minutes revient sur  le déroulé des évènements.

12h30: «Il faut qu'on se parle, qu'on se réconcilie», lance Brigitte Macron

Lors d'un déplacment dans la Meuse sur le thème du patrimoine, l'épouse du chef de l'Etat a été interrogée sur le mouvement des «gilets jaunes». Elle a estimé: «On a tout à faire ensemble, j'en suis persuadée.»

 

12h: Barrages filtrants et blocage d'Amazon à Toulouse

Des «gilets jaunes» ont bloqué ce samedi matin un entrepôt du géant américain Amazon à Toulouse.

Des barrages filtrants ont également été dressés au rond-point Balma-Gramont dans la banlieue toulousaine.

 

11h10 : Edouard Philippe interpellé par un retraité « gilet jaune »

En Bretagne, vendredi, pour un grand débat, le Premier ministre lors d’un bain de foule a été interpellé par un senior portant un gilet jaune. En cause sa trop petite retraite qui l’oblige à 73 ans à « faire des ménages ». L'échange entre les deux hommes est ici​.

10h50: A Marseille, les forces de l'ordre ont été mises à mal lors des manifs de «gilets jaunes»

 

10h: Appel à l'insurrection, marche pacifiste, blocages... Que nous réserve l'acte 14?

Des rassemblements samedi, d’autres dimanche et un possible retour sur les ronds-points… Trois mois après le début de la contestation, les appels à manifester sont très fragmentés pour l’acte 14 des « gilets jaunes ». Ce samedi 16 février devrait ressembler à ça.

 

9h : A Montpellier, 130 agents de sécurité déployés pour protéger les commerces

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de l’Hérault, qui ne cesse depuis plusieurs semaines de tirer la sonnette d’alarme sur le sort des commerçants du centre-ville de Montpellier, a annoncé le déploiement de 130 agents de sécurité devant les magasins, ce samedi, de 12h30 à 19h30.