La Rochelle: Nouveaux travaux en mars sur le pont de l'île de Ré

INFRASTRUCTURES Alors qu'un câble avait été découvert rompu en septembre 2018, l'inspection de l'ouvrage a montré que deux autres câbles, fragilisés, nécessitent d'être remplacés rapidement

M.B. avec AFP

— 

Le pont de l'île de Ré.
Le pont de l'île de Ré. — PIERRE-MARIE/SIPA
  • Le câble rompu a été changé en janvier et la circulation est redevenue normale sur le pont.
  • L'inspection a toutefois montré que deux autres câbles doivent être changés en mars, et un troisième devra l'être avant l'été.
  • Les travaux en mars dureront trois semaines.

Deux câbles du pont de l'île de Ré (Charente-Maritime) devront être réparés en mars, sans gros impact sur la circulation, a affirmé vendredi le vice-président du conseil départemental et président de la Communauté de communes de l’île de Ré, Lionel Quillet.

Les 4 et 6 mars prochains, entre 23 h et 6 h du matin, la circulation sera totalement interrompue entre l'île et le continent, le temps de couper deux câbles de 220 mètres de long. Ensuite les véhicules pourront de nouveau passer, a-t-il annoncé lors d’une conférence de presse.

Les camions de 38 tonnes peuvent de nouveau franchir le pont

Les « travaux dureront trois semaines mais cela n’aura pas d’impact sur la circulation parce que nous allons adopter une procédure allégée », selon Pierre-Marie Audouin-Dubreuil, directeur général des services du Conseil départemental, qui est propriétaire de l’ouvrage.

Depuis ce vendredi matin, les camions de 38 tonnes peuvent de nouveau franchir le pont et tous les véhicules peuvent y rouler à 80 km/h. Ce n’était plus le cas depuis qu'un câble a été découvert rompu le 13 septembre à l’intérieur de l’ouvrage d’art. Celui-ci a été changé en janvier.

Le coût de changement d’un câble s’élève à environ 250.000 euros

Cette rupture a entraîné un contrôle technique affiné de l’ensemble des 218 câbles qui renforcent la structure. Cet examen a révélé que d’autres câbles étaient fragilisés : « la surveillance acoustique a montré qu’il y a deux câbles qui sont fragilisés à cause de fils cassés », a expliqué Lionel Quillet, « normalement la sécurité impose de changer un câble, qui est composé de 133 fils, à partir de 15 fils cassés mais on nous a dit "à 10 fils, on change" ».

Après cette nouvelle intervention, un troisième câble devra être changé, plus tard, mais avant l’été et les 218 câbles du pont devront être vérifiés. Ces travaux seront intégralement financés par les automobilistes qui franchissent le pont. Le coût de changement d’un câble s’élève à environ 250.000 euros.