Insultes, menaces ou négligences... Les maltraitances sur les personnes âgées en hausse en 2018

SENIORS Elles viennent le plus souvent de l'entourage familial 

20 Minutes avec AFP

— 

Les personnes âgées peuvent appeler le 3977 pour dénoncer des maltraitances (image d'illustration).
Les personnes âgées peuvent appeler le 3977 pour dénoncer des maltraitances (image d'illustration). — EAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Les personnes âgées dénoncent de plus en plus de maltraitances. C’est le résultat d’un rapport publié par RTL, qui affirme que le nombre d’appels concernant des cas de maltraitances a fait un saut de 13 % en 2018.

La Fédération 3977 de lutte contre les mailtraitances (3977 étant le numéro d’appel d’urgence en cas d’événement grave) a reçu 3.556 appels en 2018. C’est 400 de plus qu’en 2017. Insultes, situations humiliantes, perte de dignité, menaces… Les maltraitances psychologiques sont les plus fréquentes (27 %).

Mauvais traitements à domicile

Les négligences sont aussi dénoncées. Elles concernent fréquemment des oublis de soin (23 % des cas signalés), par épuisement ou manque de compétence des proches. Viennent ensuite les maltraitances physiques (16 % des appels) et les vols d’argent.

Ces situations problématiques se passent le plus souvent au domicile des personnes âgées (73 %). Les faits sont en majorité commis par l’entourage familial, loin devant les professionnels de santé. L’association estime que ces données sont encore trop parcellaires, selon RTL. Il n’existe pas, au niveau national, de statistiques officielles sur le phénomène de la maltraitance des personnes âgées.