«Gilets jaunes»: Près de 1.800 condamnations depuis le 17 novembre

GILETS JAUNES Depuis le début de la mobilisation des « gilets jaunes », en novembre 2018, près de 1.800 condamnations ont été prononcées, selon Edouard Philippe 

20 Minutes avec AFP

— 

Affrontement entre gilets jaunes et forces de l'ordre à Montpellier en janvier dernier
Affrontement entre gilets jaunes et forces de l'ordre à Montpellier en janvier dernier — Xavier Malafosse/SIPA

Depuis le 17 novembre, date de la première journée de mobilisation des « gilets jaunes », la justice a prononcé près de 1.800 condamnations, a annoncé ce mardi à l’Assemblée nationale Edouard Philippe.

« 1.796 condamnations ont été prononcées par la justice et 1.422 personnes sont encore en attente de jugement », a précisé le Premier ministre lors de la séance des questions au gouvernement.

Plus de 1.300 comparutions immédiates

Edouard Philippe a par ailleurs évoqué plus de 1.300 comparutions immédiates et le placement de 316 personnes sous mandat de dépôt, en rappelant les violences commises lors de plusieurs rassemblements.

En décembre, Henri Leclerc, ancien président de la Ligue des droits de l’homme, s’était ému auprès de 20 Minutes de l’arrestation préventive de certaines manifestants juste avant l'acte 4 des « gilets jaunes ».