Vienne: Le local du PCF cible de tags injurieux et sigles nazis

DEGRADATIONS Des croix gammées ont notamment été taguées samedi à l’entrée du local du parti communiste français à Vienne, en Isère

20 Minutes avec AFP

— 

Vienne, en Isère.
Vienne, en Isère. — Map4News

Une enquête est cours. Des croix gammées et des sigles SS : la Fédération du PCF en Isère a dénoncé mardi la dégradation de son local de Vienne dans le département, en appelant à un rassemblement vendredi.

Ces inscriptions « à connotation clairement haineuse et nazie » avaient été découvertes samedi sur la porte et les fenêtres du local. Un rassemblement « républicain » y est prévu vendredi à 18 heures pour refuser « la banalisation des idéaux de haine ».

Une plainte déposée

« Nous appelons l’ensemble des forces démocratiques et sociales à se rassembler pour dire non au fascisme, non à l’antisémitisme, non au racisme », écrit dans un communiqué la fédération du parti, qui a porté plainte selon le quotidien Le Dauphiné Libéré.

Une enquête a été ouverte pour tenter d’identifier le ou les auteurs de ces inscriptions, a confirmé le parquet de Vienne, qui évoque la « concomitance » de cette dégradation avec celle d’un lieu de culte voisin.

Dimanche matin, des tags injurieux ont été découverts sur la façade d’un local des témoins de Jéhovah, à quelques centaines de mètres de là.