Les gares du Nord à Paris, de Nice et de Rennes sont les pires de France, selon les voyageurs

TRANSPORTS La SNCF a dévoilé les résultats d’une enquête de satisfaction menée en septembre auprès des usagers de 122 gares françaises

Manuel Pavard

— 

La gare du Nord est épinglée notamment pour la propreté, la sécurité et les difficultés d'orientation.
La gare du Nord est épinglée notamment pour la propreté, la sécurité et les difficultés d'orientation. — F. Pouliquen / 20 Minutes
  • La SNCF mène régulièrement des enquêtes auprès des voyageurs pour évaluer les gares selon différents critères, de la sécurité aux déplacements en passant par la propreté ou les services.
  • Les gares de Nice-Riquier, de Rennes et la gare du Nord à Paris sont les plus décriées selon ce baromètre.
  • Les gares de Meuse TGV, Belfort-Montbéliard et Morlaix sont quant à elles les plus appréciées.

Quelles sont les gares les plus mal-aimées des voyageurs et a contrario les plus appréciées ? C’est la question à laquelle tente de répondre chaque année la SNCF avec son baromètre de satisfaction. Réalisée en septembre auprès des voyageurs dans les 122 plus grandes gares françaises, l’enquête passe au crible différents critères, réunis dans cinq grandes thématiques : les déplacements en gare, les informations, la propreté et la sûreté, les commerces et les services ou encore la qualité du moment passé en gare.

Une question subsidiaire permet d’évaluer la satisfaction des usagers. Sur ce point, le bonnet d’âne échoit à la gare de Rennes, suivie de Montpellier, Lisieux, la gare du Nord à Paris et Nice-Riquier. Les travaux menés depuis quatre ans expliquent en grande partie cette mauvaise note attribuée à la gare rennaise, critiquée notamment pour les difficultés d’orientation.

La gare de Meuse TGV couronnée par les voyageurs

Le classement tous critères confondus, qui évalue des points aussi précis que la connexion au wifi ou la propreté des toilettes, est quant à lui légèrement différent. Les plus mal notées sont Nice-Riquier et la gare du Nord, devant Rennes, La Roche-sur-Yon et Lyon Part-Dieu. La gare niçoise obtient la dernière place pour la propreté, la sécurité et les informations en cas de perturbations, tandis que la gare parisienne fait partie des trois pires en matière de propreté et orientation.

Mais cette enquête permet aussi de mettre en valeur les gares les plus appréciées des voyageurs. Elle couronne ainsi la gare rurale de Meuse TGV – située sur la petite commune des Trois-Domaines (130 habitants) – qui arrive en tête. Les gares de Belfort-Montbéliard et Morlaix (Finistère) complètent ce podium.