La «détonation» entendue dans l'Oise due à un avion de chasse qui a passé le mur du son

OISE Selon la préfecture, il n'y a pas eu d’explosion, comme certains internautes l'affirmaient...

P.B.

— 

Un Mirage 2000-N  lors des répétitions du défilé du 14-Juillet sur la base aérienne de Chateaudun.
Un Mirage 2000-N lors des répétitions du défilé du 14-Juillet sur la base aérienne de Chateaudun. — M.ASTAR/SIPA

Ce gros « boum », entendu de Compiègne jusqu'à l'Aisne sur une zone de plusieurs dizaines de kilomètres, a agité Twitter jeudi soir. Mais selon la préfecture de l’Oise, la « forte détonation » entendue dans l’est du département vers 21h55 est vraisemblablement due « à aéronef militaire qui a passé le mur du son à cette heure-là ».

La préfecture demande aux internautes de ne pas diffuser de fausses informations. Sur Twitter, de nombreux internautes spéculaient sur une explosion à l’usine Saint-Gobain de Thourotte.

«Aucune usine n'a explosé»

« La détonation a été ressentie dans une grande partie du département et même jusqu’au département limitrophe de l’Aisne », mais « aucune usine n’a explosé » et « les habitants peuvent maintenant être rassurés », ont également affirmé les pompiers de l’Oise, contactés par l’AFP.

Selon nos confrères du Parisien, la radio d'un avion de tourisme qui se rendait à Marrakech est tombée en panne, et un mirage 2000 a été envoyé pour l'intercepter.