Strasbourg: La ville est la capitale européenne lesbienne le temps de ce week-end

LGBT Pour trois jours de ce vendredi jusqu'à dimanche, Strasbourg (Bas-Rhin) reçoit bon nombre de représentantes de la Conférence européenne lesbienne 

B.P.

— 

A l'invitation du Conseil de l'Europe, Strasbourg est la capitale européenne lesbienne le temps d'un week-end. Illustration
A l'invitation du Conseil de l'Europe, Strasbourg est la capitale européenne lesbienne le temps d'un week-end. Illustration — G. VARELA / 20 MINUTES

Du haut de ses deux ans, la Conférence européenne lesbienne - qui fédère les grandes associations lesbiennes du continent - prépare son deuxième grand rassemblement, en Ukraine mi-avril. Mais à quelques semaines du rendez-vous de Kiev et des élections européennes jugées menaçantes, l’organisation se réunit trois jours à Strasbourg (Bas-Rhin) à l’invitation du Conseil de l’Europe.

Au Conseil et Centre européen de la jeunesse au Wacken, d’importantes activistes et des experts de pays d’Europe et d’Asie Centrale seront présents. De ce vendredi à dimanche, des ateliers de réflexion face aux mouvements anti-genre et sur la situation des lesbiennes en Europe sont notamment prévues aux côtés de réunions sur l’organisation de la Conférence européenne lesbienne.

Capitale française de Noël, du vélo, des droits de l’homme et aussi de l'Economie sociale et solidaire pour l’année 2019, Strasbourg (Bas-Rhin) a un nouveau titre le temps d’un week-end, grâce à son statut de capitale européenne. En janvier, l'Unité orientation sexuelle et identité de genre du Conseil de l’Europe a d’ailleurs relayé une enquête sur les lesbiennes vivant en Europe et en Asie centrale.