Neige et verglas: Cinq départements en vigilance orange dans le centre-est

INTEMPERIES Il s'agit de la Loire et de la Haute-Loire, de l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie

20 Minutes avec AFP
— 
Neige, illustration.
Neige, illustration. — Mourad ALLILI/SIPA

Cinq départements d’Auvergne-Rhône-Alpes restent placés en vigilance orange en raison des chutes de neige et du risque de verglas, a indiqué Météo-France dans son bulletin de dimanche. La Loire et la Haute-Loire restent sous vigilance jusqu’à 10h dimanche, l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie jusqu’à midi. L’alerte est levée sur la Lozère.


L’A48 en direction de Grenoble est coupée entre les échangeurs de Coiranne et de Voreppe. Il est demandé aux automobilistes circulant en région lyonnaise et se dirigeant vers Grenoble d’éviter ce secteur, a indiqué Bison futé dans un communiqué.

L’observatoire de la circulation conseille, depuis Lyon, de prendre l’A7 jusqu’à Valence, puis de remonter vers Grenoble par l’A49. Cet itinéraire génère un allongement d’environ 90 km et un surcoût de péage.

Affaiblissement très progressif des précipitations

En début de matinée, il neigeait encore, mais faiblement, sur la Haute-Loire et la Loire. Il neigeait également sur les départements nord-alpins. La couche au sol reste importante en Lozère, une trentaine de centimètres, voire 40 à 50 localement, note l’opérateur météo. Les précipitations neigeuses se poursuivent dès 300 mètres d’altitude sur les secteurs déjà concernés, à savoir l’est de la Haute-Loire et de la Loire, le nord de l’Isère, et les avant-pays savoyards.

La tendance est à un affaiblissement des précipitations, mais il est très progressif et les chutes de neige peuvent rester modérées par moments dans les premières heures de la matinée. Il faudra attendre la mi-journée pour que les chutes de neige deviennent intermittentes en plaine, et la fin de journée pour qu’elles cessent complètement aux abords du relief.

Risque de cumuls plus importants à Chambéry ou Annecy

Les cumuls de neige sur l’épisode atteignent 5 à 20 cm à partir de 400 m. Au-dessus de 800-1000 m, les accumulations pourraient dépasser 30 à 40 cm sur le sud du Massif central, le Vercors et la Chartreuse. En plaine (en dessous de 300 m), la neige, généralement très mouillée, pourrait blanchir les sols.

Toutefois, il demeure un risque de cumuls locaux plus importants comme sur Chambéry ou Annecy (3-7 cm). A noter un vent fort de nord à nord-ouest sur le Massif central en particulier, pouvant entraîner la formation de congères.