Bas-Rhin: Les personnes de plus de 65 ans plus touchées qu'ailleurs par la mortalité sur les routes

ACCIDENTS Depuis le 1er janvier 2019, cinq personnes de plus de 65 ans sont décédées sur les routes du Bas-Rhin, dans un département où les seniors sont particulièrement touchés par la mortalité routière...

B.P.

— 

Le nombre d'accidents impliquant un senior est bien au-dessus de la moyenne nationale dans le Bas-Rhin. Illustration
Le nombre d'accidents impliquant un senior est bien au-dessus de la moyenne nationale dans le Bas-Rhin. Illustration — G. VARELA / 20 MINUTES

Depuis le début de l’année, cinq personnes de plus de 65 ans sont décédées sur les routes du Bas-Rhin. Ce chiffre inquiétant a poussé la préfecture à réagir par le biais d’un communiqué. Selon ses chiffres, le nombre d’accidents impliquant un senior et le nombre de seniors hospitalisés ont augmenté de 58 % entre 2013 et 2016, bien au-dessus de la moyenne nationale (au-dessus de 10 %).

Un quart des personnes tuées sur les routes du Bas-Rhin depuis 2016 a également plus de 65 ans. En expliquant ces données par les « évolutions du Code de la route » (sans remise à niveau) ou les « changements physiologiques » (comme les problèmes de vue), la préfecture diffuse plusieurs recommandations, comme se tenir informé des changements du Code de la route, tout d’abord.

Des actions de formation organisées dans le Bas-Rhin

Mais elle conseille aussi de privilégier si possible transports en commun ou covoiturage, réaliser des contrôles de santé réguliers avec son médecin, porter des équipements comme le casque ou les lumières à vélo, ou se renseigner sur des actions de formation. Des demi-journées sont d’ailleurs organisées dans cette idée par la préfecture du Bas-Rhin avec des intervenants spécialisés.