Strasbourg: Les conseils d'école mettent la pression pour un retour à la semaine de quatre jours

RYTHMES SCOLAIRES Malgré une consultation aux 8.600 réponses, la proposition d’évolution des rythmes scolaires à Strasbourg ne plaît pas aux conseils d’école...

B.P.

— 

Le feuilleton des rythmes scolaires connait un nouveau rebondissement à Strasbourg en ce début 2019. Illustration
Le feuilleton des rythmes scolaires connait un nouveau rebondissement à Strasbourg en ce début 2019. Illustration — GILLES VARELA / 20 MINUTES

Le dernier rebondissement du feuilleton des rythmes scolaires à Strasbourg (Bas-Rhin) a été dévoilé par le Snuipp-FSU 67 ce mardi. Alors que la ville a dévoilé en décembre un scénario dit « atypique » (le maintien de la semaine de 4,5 jours répartie sur cinq matins et trois après-midi, avec une rentrée avancée fin août) après une longue concertation, les conseils d’école ne devraient pas le valider.

D’après les premiers résultats de leurs votes (76 sur 110 mardi soir) publiés par le syndicat, 88,16 % sont pour un retour aux quatre jours (une proposition ajoutée dans le cadre d’une grogne d’enseignants), contre 7,89 % seulement pour la proposition faite par la municipalité. Après un mouvement de grève fortement suivi mi-janvier, les votes doivent être bouclés d’ici le début du week-end.

Une grande consultation d’un côté, de nouveaux votes de l’autre

Alors que le scénario proposé sera vraisemblablement rejeté par les conseils d’école de la ville, le débat pourrait s’en retrouver relancé. La municipalité devra désormais jongler difficilement entre ces derniers résultats et les 8.600 réponses de la consultation menée en 2018 auprès d’enseignants et de parents votant avec une courte majorité pour les cinq matinées de classe.