Grand débat national: 500.000 contributions ont déjà été remises au gouvernement, annonce Emmanuelle Wargon

GILETS JAUNES La secrétaire d’Etat a précisé que le gouvernement avait déjà comptabilisé « 300.000 réponses aux questions et près de 200.000 contributions ouvertes »…

M.A. avec AFP
— 
Illustration du site internet du grand debat national, mis en place par le gouvernement francais, en reponse au mouvement des gilets jaunes.  Fontainebleau, FRANCE - 15/01/2019//LOISONVINCENT_LOISON01949/Credit:Vincent Loison/SIPA/1901161202
Illustration du site internet du grand debat national, mis en place par le gouvernement francais, en reponse au mouvement des gilets jaunes. Fontainebleau, FRANCE - 15/01/2019//LOISONVINCENT_LOISON01949/Credit:Vincent Loison/SIPA/1901161202 — SIPA

Près de 500.000 « contributions directes » ont déjà été remises au gouvernement dans le cadre du grand débat national, voulu par Emmanuel Macron pour répondre à la crise des « gilets jaunes », a annoncé Emmanuelle Wargon. Selon la secrétaire d’Etat, qui anime le grand débat avec Sébastien Lecornu, 200.000 de ces contributions ne sont pas directement des réponses aux questions posées.

Emmanuelle Wargon réagissait à l’Assemblée nationale à une question du député communiste Hubert Wulfranc, qui a dénoncé « l’insincérité » du débat et « la grande désillusion » des Français qui pourrait, selon lui, en résulter.

Près de 2.500 réunions locales enregistrées sur le site

« La sincérité du grand débat, c’est 1,2 million de personnes qui sont allés sur le site », a répliqué la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Elle a précisé que 500.000 contributions directes avaient été remontées au gouvernement, dont « 300.000 réponses aux questions et près de 200.000 contributions ouvertes ».

L’entourage de la secrétaire d’Etat a ensuite précisé que 2.500 réunions locales avaient été enregistrées sur le site, dont 700 ont déjà eu lieu. « Ce sont des citoyens qui débattent en France dans les grandes villes, dans les campagnes, dans tous les départements de France et qui s’approprient les thèmes du débat : la démocratie et la citoyenneté, la justice fiscale et les impôts, les dépenses publiques​, le service public et la transition écologique », a-t-elle ajouté.