60 ans de la Belle au bois dormant : Sexisme, clichés… Lisez-vous toujours les contes de fées à vos enfants ?

VOUS TEMOIGNEZ Les contes traditionnels dont s’inspire Walt Disney sont souvent accusés de sexisme et de perpétuer les clichés. « 20 Minutes » sollicite votre avis à l’occasion des 60 ans de la Belle au bois dormant…

Nils Wilcke

— 

Le baiser du prince de «La Belle au bois dormant», dans la version Disney.
Le baiser du prince de «La Belle au bois dormant», dans la version Disney. — NANA PRODUCTIONS/SIPA

Les belles histoires deDisney contribuent-elles à perpétuer des clichés et des schémas sexistes ? Dans La Belle au bois dormant, qui fête cette année ses 60 ans, la princesse Aurore est sauvée par un prince. Lequel fait tout le boulot pendant qu’elle fait la sieste, passivement.

Inégalités hommes-femmes

Et que dire de Blanche-Neige, qui passe le balai et lave la vaisselle des sept nains pour montrer qu’elle est heureuse ? En plus de véhiculer des schémas archaïques et inégalitaires, d’autres histoires se voient reprocher de perpétuer une vision dépréciative de la femme.

En 2017, une mère de famille britannique a relié Disney au phénomène #Metoo : la princesse Aurore ne subit-elle pas un baiser non désiré de la part du prince Philippe pendant son sommeil pour être réveillée ? D’ailleurs, elle est mariée au prince dès sa naissance, sans que son avis lui soit demandé. C’était le lot commun des princesses, à l’époque. « Tant que de telles histoires sont discutées en classe, la société ne changera jamais », a-t-elle réagi sur Twitter.

>> Et vous ? Trouvez-vous ces contes de fées sexistes ? Les lisez-vous toujours à vos enfants ? Si oui, pourquoi ? Est-ce que votre lecture s’accompagne d’explications sur les rôles ancestraux des hommes et femmes et leur évolution ? Si non, que leur lisez-vous à la place ? Envoyez votre contribution à temoignez@20minutes.fr. Les réponses les plus argumentées serviront à rédiger un article. Merci.