«Gilets jaunes» à Rennes: Dix personnes interpellées pour l’acte 11

SOCIAL Quelques incidents ont éclaté samedi en fin de manifestation…

J.G.
— 
Des gilets jaunes défilent dans les rues de Rennes, le 19 janvier 2019.
Des gilets jaunes défilent dans les rues de Rennes, le 19 janvier 2019. — Damien Meyer / AFP

La préfète d’Ille-et-Vilaine Michèle Kirry avait pourtant pris un arrêté pour interdire toute manifestation dans le centre-ville de Rennes. Cela n’a pas empêché 400 personnes environ de se rassembler samedi après-midi pour l’acte 11 des «gilets jaunes».

Contrairement à la semaine dernière, où des affrontements violents s’étaient produits, la mobilisation s’est plutôt déroulée dans le calme. Le centre-ville bouclé par les forces de l’ordre, quelques manifestants ont envahi les voies ferrées pendant quelques minutes, entraînant l’arrêt de la circulation des trains.


A la fin de la manifestation, des incidents ont éclaté au niveau des Galeries Lafayette dans le centre-ville. Les gendarmes mobiles ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants qui cherchaient à en découdre, rapporte France 3 Bretagne. Des feux de poubelles ont également été allumés devant le Parlement de Bretagne.

Les forces de l’ordre continuent à repousser les manifestants par les lacrymogènes. Ici rue de Toulouse. #Rennes pic.twitter.com/cUPHhtnzqQ
— Rennes 24 (@Rennes24) 26 janvier 2019

Dix personnes ont été interpellées lors de la manifestation. Huit pour détention d’objets destinés à être utilisés pour causer des dégradations et violences et deux pour des outrages. Neuf d’entre eux se trouvaient toujours en garde à vue ce dimanche.