EXCLUSIF. Sondage #MoiJeune: Elise Lucet et Alexandre Astier, personnalités préférées des 18-30 ans

SONDAGE Un sondage exclusif d'OpinionWay réalisé pour «20 Minutes» dévoile deux palmarès des personnalités préférées des 18-30 ans réunis au sein de sa communauté #MoiJeune

Oihana Gabriel

— 

Illustration d'une jeune femme formant un cœur avec ses mains.
Illustration d'une jeune femme formant un cœur avec ses mains. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA
  • 20 Minutes a donné la parole au groupe #MoiJeune, une communauté de jeunes de 18-30 ans, pour connaître leurs personnalités en activité préférées.
  • Après avoir recueilli leurs propositions, l’institut OpinionWay leur a soumis deux listes de personnalités, féminines et masculines.
  • 20 Minutes dévoile ce vendredi en exclusivité les deux tops 15 issus de ce sondage : côté femmes, la journaliste Elise Lucet et les humoristes Florence Foresti et Marina Foïs arrivent en tête ; côté hommes, les acteurs Alexandre Astier et Omar Sy et l’astronaute Thomas Pesquet constituent le trio de tête.
  • Egalement interrogés sur leurs critères de choix, 28 % citent « un comportement moralement exemplaire ». La performance (18 %), la créativité (17 %) et la générosité (15 %) arrivent quasiment ex aequo.

Deux tops 15 et beaucoup de surprises. Pour la première édition de son palmarès des personnalités préférées des 18-30 ans, réalisé en partenariat avec l’institut de sondage Opinionway*, 20 Minutes a décidé d’innover et de soumettre aux votes de sa communauté #MoiJeune, non pas une mais deux listes de personnalités, féminines et masculines, toutes deux constituées à partir des propositions de ces mêmes jeunes. Et les résultats sont pour le moins surprenants et réjouissants.

Palmarès du sondage exclusif Opinionway pour «20 Minutes» sur les personnalités préférées des 18-30 ans, publié le 31 janvier 2019

Des surprises sur la première marche

Oubliez les rappeurs et actrices pulpeuses, les deux trios de personnalités préférées des 18-30 ans ne sont autres que la journaliste Elise Lucet et les humoristes Florence Foresti et Marina Foïs côté femmes ; et les acteurs Alexandre Astier et  Omar Sy et l’astronaute Thomas Pesquet côté hommes. Un palmarès qui déjoue les pronostics des sondeurs.

« J’aurais plutôt attendu ce trio de tête : Omar Sy, Thomas Pesquet, Kylian Mbappé, s’étonne Eléonore Quarré, directrice d’études au département opinion et politique de l’institut de sondage d’OpinionWay. Après, il faut voir que ce choix est porté par les 25-30 ans, ceux qui ont connu en rentrant de la fac ou du lycée l’émission Kaamelott [créée par Alexandre Astier] »

Même surprise pour les femmes. Si Elise Lucet figure dans nombre de tops 50 récents, elle est loin du peloton de tête… Et sélectionner parmi les humoristes et comédiennes une journaliste peut surprendre dans le contexte actuel de grande défiance vis-à-vis de cette profession. « Je n’aurais pas imaginé qu’elle arriverait en premier, lâche la sondeuse. Mais après réflexion, elle répond au rejet des représentants institutionnels, elle a tendance à attaquer l’ordre établi, à faire des reportages un peu poil à gratter. » Un choix davantage masculin : les hommes ont voté pour la star de Cash Investigation et Envoyé spécial à 37 % et les femmes 23 %, « ce qui n’a rien d’étonnant puisque toutes les enquêtes que nous menons montrent que les hommes sont plus intéressés par la politique que les femmes », reprend la directrice d’études d’OpinionWay.

La politique semble d’ailleurs encore inspirer les 18-30 ans, contrairement à ce qu’on pourrait croire : Christiane Taubira (7e chez les femmes), Marlène Schiappa (14e), Emmanuel Macron (13e chez les hommes) et François Ruffin (14e) figurent aux côtés des célébrités des petit et grand écrans. « Une importance à relativiser car la communauté de 20 Minutes est évidemment très intéressée par l’actualité et la politique », nuance toutefois l’analyste.

Sortir de la caricature du jeune

Autre résultat inattendu de ce palmarès : certaines stars jeunes et qui parlent aux jeunes, comme le journaliste Hugo Clément, le présentateur Cyril Hanouna, les youtubeurs comme Norman ou Cyprien, souvent citées dans ce type de classement, ne trouvent pas leur place dans celui de la communauté #MoiJeune. « Ce qui est d’autant plus intéressant que ce top a été fait sur la base des réponses spontanées de notre panel, reprend Eléonore Quarré. Or, on pourrait s’attendre à ce que des 18-30 choisissent des personnalités stéréotypées jeunes, comme le comédien Kev Adams et la blogueuse EnjoyPhoenix. On a là des personnalités d’âges variés, qui ne sont pas leurs représentants. Il y a Line Renaud quand même ! Ce qui prouve, encore une fois d’une part qu’il n’y a pas un groupe homogène qui s’appellerait "les jeunes" et d’autre part que ce sont des Français comme les autres. On sort un peu de la caricature du jeune. » Jean-Jacques Goldman, chouchou du dernier top 50 de l’Ifop, se retrouve d’ailleurs en 9e position de notre top 15 masculin. La preuve que le chanteur, qui n’a pas une actualité trépidante, reste dans les cœurs de nos aînés comme des moins âgés.

Autre signe que les 18-30 ans ne s’identifient pas qu’à des vingtenaires, le premier nom proposé directement par les internautes pour les femmes, était Simone Veil, que nous avons choisi de sortir du classement en raison de son décès. « On a beaucoup parlé de Simone Veil au moment de son entrée au Panthéon, mais elle reste dans les mémoires car elle incarne un tournant de l’Histoire en France, du droit des femmes, et on est depuis un an plongé dans un débat sur le rôle des femmes avec la charge mentale, #MeToo, la PMA pour toutes, les manifestations anti-avortement », avance Eléonore Quarré.

Cette sélection relativise également l’influence des réseaux sociaux en suggérant que des records de vues ne suffisent pas à hisser une personnalité au rang d’icône. « Toute la catégorie des influenceurs, youtubeurs, instagrammeurs en réalité, cela ne concerne qu’une minorité de jeunes, reprend-elle. Dans une autre étude, nous avions demandé au panel sur quels critères ils faisaient ou non confiance à une marque : moins de 10 % privilégiaient ce que pouvait en dire un youtubeur… »

Humour et poil à gratter

OpinionWay a également demandé aux sondés sur quels critères ils avaient établi leur choix. Première raison citée : « un comportement moralement exemplaire » pour 28 % d’entre eux. La performance (18 %), la créativité (17 %) et la générosité (15 %) arrivent quasiment ex aequo. En revanche, la réussite financière recueille… 0 %. « Si on prend d’autres enquêtes, par exemple sur ce qui est important pour être bien au travail, la rémunération arrive toujours dans le top 3, nuance Eléonore Quarré. On a l’impression que l’argent ça reste important pour soi, mais pas quand on parle de célébrités. Ce qui diffère totalement de la vision du succès aux Etats-Unis ».

« Ce qu’on remarque aussi, c’est qu’on est face à des personnalités qui se différencient par l’humour et une non-censure de leurs propos », insiste Eléonore Quarré. En effet, la «connasse» Cottin, la «  mother fucker» Foresti ou l’hilarante et sans tabou Blanche Gardin ne font pas dans le politiquement correct.

Du côté des hommes, plus que le franc-parler, c’est un comportement moral exemplaire qui est valorisé. « Un choix qui rend optimiste sur ce que les jeunes attendent des personnalités et ce qu’elles doivent incarner, estime la sondeuse. Ils sont plus dans une dynamique positive que dans la contestation. »

* Etude OpinionWay réalisée en ligne du 22 au 24 janvier 2019 auprès d’un échantillon représentatif de 845 jeunes âgés de 18 à 30 ans (méthode des quotas).

Si vous avez entre 18 et 30 ans, vous pouvez participer au projet « #MOIJEUNE », une série d’enquêtes lancée par 20 Minutes et construite avec et pour les jeunes. Toutes les infos pour vous inscrire en ligne ici.