Berger belge, «staffie», bouledogue... Quel est le chien préféré des Français?

MIGNON Le berger belge, chien préféré des Français en 2017, a été détrôné par un autre berger…

20 Minutes avec AFP

— 

Un berger australien super mignon.
Un berger australien super mignon. — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Personne n’ira contester son sacre. En 2018, le berger australien a remporté le titre de chien préféré des Français, détrônant par la même occasion le berger belge qui prend ainsi la deuxième place, a annoncé ce mercredi la Société centrale canine (SCC). Le « staffie » ou staffordshire bull-terrier prend, lui, la troisième place.

Deux bergers australiens en train d'attraper leur croquette.
Deux bergers australiens en train d'attraper leur croquette. - CATERS/SIPA

Le berger australien est robuste car c’est avant tout un chien de travail. De taille moyenne, avec sa robe attrayante et son caractère enjoué, il a été reconnu par la Fédération cynologique internationale (FCI) seulement en 1996, bien que son élevage en France ait commencé depuis les années 1980. La cote de ce chien, qui peut avoir les yeux vairons (yeux de couleurs différentes) et les yeux particolores (plusieurs couleurs dans le même œil), n’a cessé de croître depuis son arrivée sur le territoire français.

Le berger allemand recalé à la 5e position

Avec 12.906 inscriptions au Livre des origines français (LOF), le berger australien, qui en dépit de son nom est une race américaine, se hisse sur la plus haute marche du podium, pour la première fois. 11.729 bergers belges et 10.983 « staffies » ont trouvé un maître l’an dernier. Parmi les changements marquants du classement des 20 principales races de chiens en France : le berger allemand quitte pour la première fois depuis 1946 le trio de tête, et passe en 5e position.

Le « Staffie » monte, lui, pour la première fois sur le podium. Le bouledogue français passe de la 10e à la 8e place devançant le cavalier king-charles, 9e, et le chihuahua, 10e. Et les chiens de race sont de plus en plus nombreux dans les foyers français. Sur les 94 pays membres de la FCI, la France caracole en 3e position derrière la Russie (1er) et le Japon (2e) en termes d’inscriptions de chiens de race.