Grand débat national: La fiscalité, thème prioritaire pour plus d'un Français sur deux

GRAND DEBAT NATIONAL 62% des sondés pensent que le président de la République et le gouvernement ne prendront pas en compte les résultats qui en seront issus...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'une feuille d'impôts.
Illustration d'une feuille d'impôts. — A. Gelebart / 20 Minutes

Pour plus d’un Français sur deux (56 %), le thème prioritaire du grand débat national est « la fiscalité et les dépenses publiques », selon un sondage OpinionWay pour LCI-Le Figaro-RTL publié mardi soir.

Les thèmes prioritaires, une semaine après le lancement du grand débat, sont pour 56 % des sondés « la fiscalité et les dépenses publiques », bien loin devant « la démocratie et la citoyenneté » (16 %), « l’organisation de l’Etat et des services publics » (15 %) et « la transition écologique » pour 11 %. Deux pour cent ne se prononcent pas.

62 % des sondés pensent que Macron ne prendra pas en compte les résultats

Si le grand débat national est une « bonne chose » pour 67 % des personnes interrogées, contre 32 % qui considèrent que c’est une « mauvaise chose », 62 % des sondés pensent que le président de la République et le gouvernement ne prendront pas en compte les résultats qui en seront issus. En outre, 24 % des sondés n’ont pas l’intention d’exprimer leur opinion pour trouver des solutions (36 %), ni à l’inverse, leur mécontentement ou ras-le-bol (26 %).

Après l’acte 10 des « gilets jaunes » samedi, qui a rassemblé 84.000 personnes selon des chiffres des autorités, plus d’un Français sur deux continue de soutenir le mouvement (56 % contre 43 %, soit une hausse d’un point).

Ce sondage a été réalisé par questionnaire auto-administré en ligne, les 21 et 22 janvier auprès d'un échantillon représentatif de 1.007 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,5 à 3 points.