Lyon : Des vinyles et platines peuvent désormais être empruntés à la bibliothèque municipale de la Part-Dieu

MUSIQUE Pour répondre à la demande croissante du public, la bibliothèque municipale de Lyon s’est lancée depuis peu dans le prêt de vinyles et platines…

Elisa Frisullo

— 

A la bibliothèque municipale de la Part-Dieu, 1.000 vinyles et des platines peuvent désormais être empruntés.
A la bibliothèque municipale de la Part-Dieu, 1.000 vinyles et des platines peuvent désormais être empruntés. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • Depuis début janvier, la bibliothèque municipale de la Part-Dieu permet au public d’emprunter des vinyles 33 tours et des platines.
  • Tous les genres musicaux sont représentés sur une large période, allant des années 60 à aujourd’hui.

Des Beatles à Led Zeppelin en passant par Marvin Gaye ou les tubes inoubliables des années 80. Depuis quelques jours, la bibliothèque de la Part-Dieu, dans le IIIe arrondissement de Lyon, permet au public d’emprunter des vinyles. Sur les 80.000 33, 45 et 78 tours de sa collection, la bibliothèque municipale met à disposition un millier de disques, prêtés pour une durée de trois semaines, renouvelables une fois.

Cette idée s’est imposée au département musique, depuis le retour - couronné de succès - des vinyles en France. « C’est le seul support physique dont les chiffres de vente progressent. Nous faisons face à une forte demande de nos usagers », explique Cyrille Michaud, responsable du département Musique à la bibliothèque de la Part-Dieu.

Selon la dernière étude du Syndicat national de l’édition phonographique, publiée en 2018, 3,2 millions de disques vinyles neufs s’étaient vendus en 2017 en France, soit 4 fois plus que 5 ans plus tôt. Les ventes avaient progressé de 72 % sur cette année-là.

Valoriser les artistes lyonnais

A la bibliothèque municipale de Lyon, les 33 tours disponibles en prêt couvrent une large période et une grande variété de genres musicaux. « Cela va des années 60 à aujourd’hui. Le public peut découvrir des vinyles de jazz, de rock, mais également du rap, de la musique électronique, de la variété des années 80 », précise le responsable, soucieux également de valoriser les artistes montants de la scène lyonnaise et de la région. Plusieurs labels locaux, dont certains n’existent d’ailleurs qu’en vinyles, sont proposés au public.

Au-delà de ce millier de disques, la bibliothèque municipale de la Part-Dieu dispose d’une grande collection de vinyles à écouter sur place. Certains ont été acquis récemment pour compléter le stock avec des productions musicales actuelles. « Mais la grande majorité de notre collection nous provient de l’ancienne antenne locale de Radio France », ajoute Cyrille Michaud.

Pour permettre à chacun de découvrir le son si particulier des vinyles sans avoir à s’équiper, la bibliothèque municipale met également à disposition du public douze platines à emprunter.