VIDEO. Incendie meurtrier à Courchevel: Que sait-on après le drame qui a coûté la vie à deux personnes?

DRAME Un violent incendie a ravagé un bâtiment de Courchevel (Savoie) où étaient logés des saisonniers à 4 h 30 du matin ce dimanche. Deux personnes ont été tuées et quatre autres grièvement blessées…

Elisa Frisullo

— 

A Courchevel ce dimanche matin
A Courchevel ce dimanche matin — AFP
  • Un violent incendie a ravagé un bâtiment de Courchevel (Savoie) où étaient logés des saisonniers à 4h30 du matin ce dimanche.
  • Deux personnes ont été tuées dans ce sinistre, qui a fait quatre blessés graves.
  • Une enquête a été confiée à la gendarmerie pour déterminer l'origine du feu, inconnue pour l'heure.

L’horreur de la nuit a laissé place à une scène de chaos ce dimanche matin. Dans la nuit, vers 4 h 30, un violent incendie a ravagé un bâtiment privé du centre de Courchevel, en Savoie, faisant deux morts et plusieurs blessés. 20 Minutes vous explique ce que l’on sait pour l’heure de ce drame qui a provoqué une grande émotion et donne lieu déjà à de multiples interrogations dans cette station des Alpes.

Le feu s’est propagé rapidement à l’ensemble de la bâtisse

Lorsque l’incendie s’est déclaré dans ce bâtiment du centre de Courchevel 1850, au lieu-dit de la Croisette, la soixantaine de saisonniers logée dans ces lieux dormait. Le feu «s’est propagé de manière extrêmement rapide, ce qui a amené un certain nombre d’occupants à réagir en urgence et notamment à sauter par les fenêtres pour sauver leur vie», a indiqué ce dimanche le sous-préfet d’Albertville Frédéric Loiseau. Un important dispositif de sécurité a été déployé et a mobilisé 130 pompiers, personnels du SAMU, gendarmes et policiers municipaux, selon les services de la préfecture de Savoie. A 8 heures, le feu, qui n’a touché aucun autre immeuble voisin, était maîtrisé.

Un bilan humain important

Dans les décombres, les secours ont découvert les corps sans vie de deux personnes dont l’identité n’a pas été précisée pour l’heure. Quatre personnes, grièvement blessées, ont été évacuées et transportées par hélicoptère dans différents centres hospitaliers. Certains d’entre eux, qui ont sauté des deuxième et troisième étages du bâtiment pour échapper aux flammes, présentent de graves traumatismes. Mais leur pronostic vital n’est pas engagé, a assuré le sous-préfet qui s’est rendu sur les lieux du sinistre ce dimanche.

Vingt et une autres personnes, logées dans l’immeuble réservé à des saisonniers de toutes nationalités, ont été plus légèrement blessées ou incommodées par les familles, selon le dernier bilan fait par la préfecture de Savoie à la mi-journée. Pour informer les familles des saisonniers, la mairie de Courchevel a mis en place un numéro vert : 0800 008 902.

L’origine du sinistre toujours inconnue

Après les opérations de secours, les gendarmes, chargés de l’enquête sous l’autorité du parquet d’Albertville vont passer la zone au peigne fin. Des investigations et prélèvements devraient notamment être réalisés dans les décombres pour déterminer l’origine du feu, dont on ignore toujours s’il s’est déclenché au second ou troisième niveau du bâtiment privé.

L’enquête devra également s’attacher à évaluer la sécurité des lieux. Plusieurs saisonniers, interrogés par la presse locale, ont témoigné ce dimanche et commencé à pointer du doigt «la vétusté du bâtiment et des dispositifs de sécurité défaillants».

La solidarité se met en place à Courchevel

Très rapidement après le drame, un élan de solidarité s’est mis en place dans la station et via les réseaux sociaux pour aider les saisonniers. Une collecte de vêtements a été relayée sur les réseaux sociaux pour les sinistrés et rescapés de l’incendie. Une cagnotte Leetchi de «Soutien aux saisonniers de Courchevel victimes de l’incendie» a été lancée et a récolté un millier d’euros. Depuis ce dimanche matin, les hommages aux victimes d’élus ou de non-officiels, se multiplient sur la toile.