«Gilets jaunes»: Une pétition lancée pour défendre la liberté d'informer

MOBILISATION Lancée par plusieurs organisations de presse, la pétition est hébergée par Reporters sans frontières…

G. N. avec AFP

— 

Un photo-journaliste de l'AFP pris à partie lors d'une manifestation des «gilets jaunes» au Mans, le 12 janvier 2019.
Un photo-journaliste de l'AFP pris à partie lors d'une manifestation des «gilets jaunes» au Mans, le 12 janvier 2019. — PATRICK SICCOLI PATRICK/SIPA

Des organisations et associations de journalistes ont lancé vendredi une pétition pour appeler les citoyens à mettre un terme aux violences contre la presse et défendre la liberté d'informer. « La montée des violences contre les reporters est extrêmement grave et préoccupante, comme le sont évidemment toutes les violences arbitraires, quels qu’en soient les auteurs. Qu’on soit manifestant ou qu’on soit policier, on ne peut pas prétendre défendre la liberté et attaquer le journalisme », souligne le texte de cette pétition, hébergée sur le site de l’ONG Reporters sans frontières.

« En France, le droit d’informer est un droit fondamental, au même titre que le droit de manifester. Nous lançons un appel pour une mobilisation citoyenne afin de mettre fin aux violences commises contre les journalistes. Les citoyens ont le droit de manifester, les journalistes celui d’informer, au service de tous », conclut cette pétition.

Elle a été lancée à l’initiative de plusieurs organisations professionnelles de journalistes et photographes de presse, d’associations et syndicats de journalistes dont la Fédération européenne des journalistes, le SNJ et RSF, et des sociétés de journalistes et sociétés de rédacteurs de plusieurs médias, dont 20 Minutes.