Explosion sur un campus à Villeurbanne : Les dégâts restent limités

BILAN PROVISOIRE Trois bonbonnes de gaz ont explosé provoquant un violent incendie…

C.G.

— 

A la suite d'une violente explosion, 800 personnes ont été évacuées du campus de la Doua à Villeurbanne.
A la suite d'une violente explosion, 800 personnes ont été évacuées du campus de la Doua à Villeurbanne. — J. Pachoud / AFP

Plus de peur que de mal. Au lendemain de la spectaculaire explosion, qui s’est produite jeudi matin sur le campus de la Doua à Villeurbanne, l’université Lyon 1 précise que les dégâts sont limités, dressant ainsi un bilan provisoire.

« Des expertises sont en cours », indique-t-elle. La bibliothèque, située en face du bâtiment incendié, n’a pas été touchée par les flammes. Aucun ouvrage n’a donc été détruit. Par ailleurs, le feu s’est propagé uniquement sur le toit du bâtiment Mendel, abritant des laboratoires de recherche.

« L’incendie, rapidement maîtrisé, est resté très localisé. L’intérieur du bâtiment n’a pas été brûlé », précise Lyon-I. Les dégâts les plus importants pourraient être finalement dus à l’eau provenant des lances incendie, utilisées par les pompiers.

Seul le bâtiment Mendel restera fermé aux étudiants. Les autres, qui ont été évacués jeudi, ont pu être réintégrés dans la journée. Le service de gestion des salles de l’université travaille à une relocalisation de tous les cours prévus à proximité des zones sinistrées