VIDEO. Un an après sa mort, le chef Paul Bocuse est toujours «admiré d'une manière incroyable !»

DATE ANNIVERSAIRE L'écrivain et journaliste, Robert Belleret, a couché son portrait sur papier dans un livre biographique, Paul Bocuse, l'épopée d'un chef.

Emilie Petit

— 

Paul Bocuse à Rio de Janeiro en 1988.
Paul Bocuse à Rio de Janeiro en 1988. — MENDES/SIPA

Il était loin d’être promis à un brillant avenir lorsqu’il était petit. Pourtant, Paul Bocuse a réussi, en plus de 50 ans de carrière, à marquer au feutre indélébile le monde de la cuisine gastronomiqueMort il y a un an, tout juste, le « pape des gastronomes » a laissé derrière lui toute une profession endeuillée.

Grand timide, mais blagueur invétéré selon ses proches, «Monsieur Paul» savait fédérer les plus grands autour d’une cuisine du terroir à la fois délicate et affirmée. Dans son livre, Paul Bocuse, l’épopée d’un chef, le journaliste et écrivain, Robert Belleret, retrace le parcours exceptionnel de ce chef étoilé singulier, mondialement connu et reconnu.

Paul Bocuse a marqué les cuisines avec sa soupe aux truffes noires VGE (pour Valéry Giscard d'Estaing) et sa poularde de Bresse en vessie. Mais pas que. Il est aussi le premier cuisinier à avoir été décoré de la Légion d’honneur à l' Élysée, en 1975, par Valérie Giscard d’Estaing en personne, et vêtu de sa blouse blanche et de sa toque.

Fervent défenseur des circuits courts, il était, pour certains, un visionnaire. Il aura, en tout cas, réussi à faire sortir les chefs cuisiniers de derrière leurs fourneaux pour les offrir au grand public, désormais insatiable de ces grands gastronomes.

Paul Bocuse, l'épopée d'un chef de Robert Belleret, ed.l'Archipel. Sorti le 9 janvier 2019 en librairie.