«Gilets jaunes» à Toulouse: Comment le maire Jean-Luc Moudenc a «infiltré» les casseurs

MANIFESTATION Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc s’est rendu incognito à moto dans le quartier Saint-Cyprien, lors des violences qui ont émaillé la fin de la manifestation des « gilets jaunes », le 8 décembre 2018…

N.S.

— 

Jean-Luc Moudenc, le maire LR de Toulouse, lors de ses vœux à la presse, le 10 janvier 2019.
Jean-Luc Moudenc, le maire LR de Toulouse, lors de ses vœux à la presse, le 10 janvier 2019. — F. Scheiber / Sipa

Chaque samedi depuis le 17 novembre, Toulouse est l’un des principaux foyers de mobilisation des « gilets jaunes », qui s’apprêtent à disputer leur acte 10, ce week-end. La manifestation du 8 décembre avait été particulièrement violente en fin de cortège dans le quartier Saint-Cyprien, ou de nombreux casseurs avaient dressé des barricades qu’ils avaient ensuite enflammées.

Parmi les témoins de ces scènes d’émeute : Jean-Luc Moudenc. Le maire LR de la ville avait alors indiqué dans 20 Minutes avoir « vu des membres de l’extrême droite et de l’extrême gauche ensemble pour caillasser la police. »

Sur un deux-roues conduit par un conseiller municipal

Il s’était rendu sur place en tenue de motard, installé à l’arrière d’un deux-roues piloté par un conseiller municipal.

Mercredi, Libé est revenu sur cet événement étonnant, survenu à l’issue d’un acte 4 qui avait laissé de profonds dégâts sur la rive gauche de la Garonne. L’élu y confie avoir été frappé par « l’hétérogénéité de la composition des groupes violents, chacun étant reconnaissable par des codes vestimentaires différents », ainsi que par « l’efficacité très élaborée de leur "équipement" d’attaque et de leur protection contre les gaz ».

Aujourd’hui encore, chaque samedi voit invariablement des milliers de « gilets jaunes » défiler dans les rues de Toulouse, d’abord pacifiquement, avant les heurts avec les forces de l’ordre en fin de manifestation. Au grand dam de Jean-Luc Moudenc et des commerçants du centre-ville, qui constatent les dégâts, matériels et sur leur trésorerie.