Saint-Etienne: Six mois avec sursis pour avoir cassé le nez de sa fille lesbienne

JUSTICE Deux jours plus tard, l'homme a également menacé de tuer des policiers...

C.G.

— 

Illustration justice
Illustration justice — Jean-Marc Quinet/ISOPIX/SIPA

Un père de famille de 46 ans a été condamné à six mois de prison avec sursis pour des violences exercées sur sa fille mais aussi pour avoir menacé des policiers. L’homme, qui réside à Saint-Etienne (Loire) avait au mois de septembre, cassé le nez de son enfant, sous prétexte qu’elle était homosexuelle.

« Quand votre fille vous cache depuis deux ans qu’elle est lesbienne, ça mérite bien une claque », a argumenté le quadragénaire à la barre, ajoutant que c’était la première fois qu’il violentait la jeune fille de 17 ans.

Trois condamnations dans le passé

Des propos qui n’ont pas convaincu le tribunal. Deux jours plus tard, ce père de famille s’en était pris à des policiers, menaçant de « buter deux flics au minimum » au risque de se « faire abattre », dévoile Le Progrès.

Condamné à trois reprises dans le passé, l’homme a également écopé d’une amende de 800 euros et d’une mise à l’épreuve de trois ans.