VIDEO. «Gilets jaunes» à Saint-Brieuc : Des incidents éclatent devant la préfecture, plusieurs interpellations

SOCIAL Près de 2.500 manifestants étaient rassemblés samedi dans les Côtes-d’Armor...

J.G. avec AFP

— 

Des incidents ont éclaté samedi après-midi devant la préfecture des Côtes-d'Armor à Saint-Brieuc.
Des incidents ont éclaté samedi après-midi devant la préfecture des Côtes-d'Armor à Saint-Brieuc. — Damien MEYER / AFP

C’est à Saint-Brieuc que la mobilisation des « gilets jaunes » est la plus forte en Bretagne depuis le début du mouvement. Samedi, environ 2.500 manifestants venus de toute la région ont défilé dans les rues de la préfecture des Côtes-d’Armor. Dans une ambiance bon enfant au son de chansons et danses bretonnes, les manifestants ont battu le pavé dès le début d’après-midi.

La situation s’est ensuite tendue lorsque les manifestants sont arrivés devant la préfecture, où une trentaine de policiers avaient pris position. Les forces de l’ordre ont actionné deux lances à eau quand un manifestant, déguisé en lapin et vêtu d’un gilet jaune, a tenté d’escalader la grille de la préfecture.

Des interpellations dans la zone commerciale de Langueux

Durant une demi-heure de face-à-face tendu, les forces de l’ordre ont aussi fait usage de gaz lacrymogènes pour repousser des manifestants qui jetaient des projectiles. Plusieurs manifestants ont été blessés lors des affrontements, a constaté un journaliste de l’AFP qui a pu voir l’un d’eux touché par un tir de lanceur de balle de défense.

Après la dispersion de la manifestation, une centaine de « gilets jaunes » se sont ensuite rendus dans la zone commerciale de Langueux. Plusieurs feux ont été allumés sur des ronds-points.

Les gendarmes mobiles sont intervenus vers 20h pour déloger les manifestants. Ils ont procédé à une demi-douzaine d’interpellations, précise Ouest-France.