Pratiquez-vous le troc en vous servant des réseaux sociaux ?

VOUS TÉMOIGNEZ Soucieux d'avoir une consommation plus responsable ou juste pour faire des économies, pratiquez-vous le troc en vous servant des réseaux sociaux ?

Ingrid Zerbib

— 

Des légumes du potager contre un gâteau-maison. Le troc, c'est un bon plant.
Des légumes du potager contre un gâteau-maison. Le troc, c'est un bon plant. — Pixabay

Un Bulbizarre contre un Pikachu, deux agates contre un calot, des tomates du jardin contre un gâteau-maison, un gilet (jaune ou non) qu’on ne porte plus contre des bijoux fantaisie, etc.

Déjà, dans les cours de récré, on pratiquait le troc. On s’échangeait des cartes Pokémon, des billes, voire des Pog.

Aujourd’hui, il y a des groupes Facebook, des sites Internet, des Troc Party, pour s’échanger des fruits, des légumes, des services, des vêtements, des livres, des meubles, de l’électroménager, des bijoux fantaisie, de la déco, etc.

De plus en plus de personnes sont soucieuses de respecter l’environnement, de lutter contre la surconsommation et la surproduction, de favoriser la consommation responsable, et trouvent alors dans le troc une alternative simple, intéressante et conviviale.

>> Et vous ? Utilisez-vous les réseaux sociaux pour pratiquer le troc ? Qu’avez-vous troqué, échangé ? Avec qui ? Comment vous organisez-vous ? En avez-vous une expérience positive ou négative ? Trouvez-vous que cela favorise la convivialité ou au contraire regardez-vous cette pratique avec méfiance ? Est-ce un moyen pour vous de faire des économies facilement ? Racontez-nous. Vous pouvez répondre en commentaires ou par mail à temoignez@20minutes.fr. Les témoignages pourront servir à la rédaction d’un article. Merci d’avance.