Villeurbanne: Un bidonville d’une centaine de personnes évacué, les occupants mis à l’abri

SOCIAL Ce jeudi matin, le bidonville installé depuis des mois à la Feyssine, à Villeurbanne, près de Lyon, a été évacué dans le calme selon la préfecture...

Elisa Frisullo

— 

Le bidonville a été évacué ce jeudi 10 janvier 2019 par les forces de l'ordre. Illustration.
Le bidonville a été évacué ce jeudi 10 janvier 2019 par les forces de l'ordre. Illustration. — P. MERLE / AFP

Cela faisait des mois qu’ils vivaient dans des campements de fortune, dans des conditions de sécurité et d’hygiène déplorables. Ce jeudi matin, le bidonville de la Feyssine, à Villeurbanne près de Lyon, installé depuis plusieurs mois le long du boulevard périphérique, a été évacué dans le calme par les forces de l’ordre, indique la préfecture du Rhône.

« Ce site, à proximité directe du Rhône, présentait des caractéristiques fortes d’insalubrité et d’insécurité, notamment la présence d’amiante », précisent ce 10 janvier les services de l’Etat. Pour procéder à l’évacuation du campement, la police nationale et municipale a été mobilisée, en lien avec les acteurs de l’hébergement d’urgence.

97 personnes mises à l’abri

Les 97 occupants des lieux, parmi lesquels 32 enfants et adolescents, ont été pris en charge. « Sur instruction du préfet du Rhône, Pascal Mailhos, et comme il s’y était engagé », ces personnes ont été mises à l’abri dans des centres d’hébergement d’urgence, assure la préfecture.

Ces lieux d’accueil, gérés par l’Armée du Salut et Habitat et Humanisme, sont situés à proximité du bidonville afin de permettre le maintien des enfants dans leur lieu de scolarisation actuelle, dans la mesure du possible.

Selon l’Etat, l’ensemble des ménages doit faire l’objet d’un suivi afin de favoriser leur insertion. Dès l’évacuation du bidonville, des travaux de démolition et de nettoyage ont été entamés par les services de la métropole de Lyon afin, notamment, d’empêcher l’arrivée de nouvelles populations sur les lieux.