«Gilets jaunes»: Les cinq questions que pose la cagnotte en faveur de l'ex-boxeur

SOLIDARITÉ Moins de 24 heures après avoir été lancée, une cagnotte en faveur de Christophe Dettinger a atteint plus de 117.000 euros...

V.V.

— 

Le boxeur, aux prises avec des gendarmes.
Le boxeur, aux prises avec des gendarmes. — Twitter (UEFA)
  • Christophe Dettinger, un ancien boxeur, est en garde à vue pour avoir agressé des gendarmes, samedi, lors du mouvement des « gilets jaunes ».
  • Une cagnotte a été lancée sur Internet pour le soutenir.
  • A 8h30 ce mardi, elle a dépassé les 117.000 euros.

En garde à vue depuis lundi, Christophe Dettinger n’a sans doute pas encore été informé de l’élan de solidarité dont il bénéficie en ce moment sur Internet. Une cagnotte en ligne a en effet été créée afin de soutenir cet ancien boxeur accusé d’avoir agressé à coups de poing des gendarmes, samedi à Paris, en marge de la mobilisation dite des « gilets jaunes ».

Ce mardi matin à 8h30, elle atteignait le total faramineux de 117.000 euros avant que Leetchi, plateforme de collecte en ligne de dons, annonce avoir clos la cagnotte de soutien. 20 Minutes revient sur toutes les questions que pose le lancement de cette cagnotte…

Par qui cette cagnotte a-t-elle été lancée ?

Le plate-forme Leetchi précise que la cagnotte a été lancée par Nicolas Alves, sans qu’il soit réellement possible de le vérifier ni de savoir de qui il s’agit exactement. De nombreuses personnes s’interrogent, dans les commentaires, sur la possibilité qu’il s’agisse d’une « fake cagnotte », qu’elle ne soit pas destinée à Christophe Dettinger.

Capture des commentaires de la cagnotte en soutien à Christophe Dettinger.
Capture des commentaires de la cagnotte en soutien à Christophe Dettinger. - 20 Minutes

Sandrine Da Silva Dettinger, qui se présente comme la cousine de l’ancien boxeur, a donc réagi en expliquant que cette cagnotte lui est bien destinée. Sur sa page Facebook, elle a publié de nombreuses vidéos et articles de presse dans le but de le soutenir. Dans un post relayant un article en anglais, elle se dit d’ailleurs « Mdrr » de toute cette affaire.

Quel montant cette cagnotte a-t-elle atteint ?

Mardi matin à 8h30, juste avant que les organisateurs ne décident de dissimuler le montant, la cagnotte atteignait les 117.000 euros. Plus de 7.000 personnes avaient alors participé, soit une moyenne de 16 euros de don par personne. « Suite à l’engouement et aux pressions médiatiques, et afin de préserver la famille de Christophe, nous avons décidé de ne plus afficher le montant total », a indiqué l’organisateur de la cagnotte sur la page de présentation de celle-ci.

La plupart des particuliers qui apportent leur obole se disent « fiers » de le faire. Comme Jean-Pierre, qui salue la « révolte du petit peuple contre ceux qui le méprisent et l’exploitent ». Ou Christophe, qui le remercie d’avoir défendu « la démocratie » et « la liberté d’expression ». De nombreux internautes critiquent aussi ouvertement les journalistes dans les commentaires. De son côté, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, a tweeté son « dégoût » de voir cette cagnotte atteindre de tels sommets.

A quoi les fonds pourraient-ils être destinés ?

« Il a assumé ses actes mais risque de servir d’exemple… » Dans le petit texte qui accompagne la cagnotte, les organisateurs laissent entendre que les dons pourraient servir à financer la défense de l’ancien boxeur. « Nous souhaitons soutenir sa famille et lui montrer la solidarité du peuple des “gilets jaunes’’, du vrai peuple français. » Dans les messages de soutien, certains n’hésitent pas à proposer des noms d’avocat pour défendre Christophe Dettinger. Parmi eux : Eric Dupond-Moretti.

Ce type de cagnotte est-il légal ?

Sur Twitter, une avocate rappelle qu’il est « illégal » de payer une amende à l’aide de dons. Mais la cagnotte peut servir, en revanche, à payer les frais d’avocat. Même si « aucun avocat ne va facturer 100.000 euros un dossier de violences aggravées », précise la même avocate sur Twitter.

Quoi qu’il en soit, cette cagnotte est totalement légale tant qu’elle ne sert pas à payer l’amende à laquelle le boxeur pourrait, in fine, être condamné. La plate-forme Leetchi s’en est vigoureusement défendue, ce mardi matin, après les réactions indignées de plusieurs internautes. Elle a ensuite annoncé avoir clos la cagnotte de soutien à l’ancien boxeur. « Au vu du montant atteint à ce jour, la cagnotte n’accepte désormais plus de contributions », a annoncé Leetchi dans un communiqué sur son site internet, précisant s’engager « à ce que les fonds collectés (…) servent uniquement à financer les frais de justice ».

De son côté, le Crédit Mutuel, la maison mère de Leetchi, va diligenter une enquête afin de vérifier « la légalité et le respect des valeurs mutualistes » d’une telle cagnotte.

Où en est la garde à vue ce mardi matin ?

Selon une source judiciaire contactée par 20 Minutes, la garde à vue de Christophe Dettinger est toujours en cours ce mardi matin. Elle a été prolongée de 24 heures. Il est visé par une enquête pour des faits de violences volontaires avec deux circonstances aggravantes : qu’elles ont été commises en réunion et sur personnes dépositaires de l’autorité publique.