Les infos immanquables du jour: Les journalistes et les «gilets jaunes», une femme dans le coma accouche et le salaire de Chantal Jouanno

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce lundi 7 janvier…

Armelle Le Goff

— 

Les journalistes en train de couvrir la quatrième journée de manifestation des gilets jaunes.
Les journalistes en train de couvrir la quatrième journée de manifestation des gilets jaunes. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Que vous soyez à Montrésor ou à Limoux, c'est l'heure des immanquables. 

L'article le plus lu du jour: Les journalistes de BFMTV renoncent aux reportages sur les «gilets jaunes» en signe de «protestation»

Un fossé toujours plus grand entre « gilets jaunes » et médias. Alors que plusieurs reporters de BFM TV ont été agressés alors qu’ils couvraient les manifestations de « l’acte 8 », les journalistes de la chaîne d’info d’Altice ont décidé de ne plus couvrir les manifestations des « gilets jaunes » en signe de « protestation » ce lundi.

« Suite à une nouvelle agression de l’une de nos équipes et la blessure de l’une de nos collègues lors de la manifestation samedi, l’ensemble du service reportage, appuyé par la rédaction, a décidé d’un commun accord de ne pas se rendre sur un rond-point ou une quelconque mobilisation du mouvement des "gilets jaunes" ce lundi en signe de protestation », est-il écrit dans un message envoyé aux membres de la rédaction, selon les informations du Figaro. Plus d'infos par ici.

 

L'article le plus partagé du jour: Etats-Unis: Une femme dans le coma depuis 14 ans accouche, une enquête ouverte

Une femme a accouché d’un petit garçon ce samedi dans un hôpital spécialisé de Phoenix dans l’Arizona (Etats-Unis) alors qu’elle se trouve dans le coma depuis plus de 14 ans. Une enquête a été ouverte pour découvrir l’auteur du viol de cette patiente, en état végétatif après s’être noyée, rapporte NBC. Aucun suspect n’a pour l’instant été identifié parmi les nombreux employés amenés à entrer dans la chambre de la victime. Un article à lire en intégralité par là. 

L'article le plus à lire du jour: «Grand débat» national : «C'est le salaire fixé par les autorités», Chantal Jouanno répond aux critiques sur son salaire

Un salaire presque aussi important que celui d’Emmanuel Macron ou d’Edouard Philippe. Chargée d’organiser le «grand débat national», voulu par le chef de l’Etat, Chantal Jouanno, la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), va toucher plus de 176.000 euros en 2019, rapporte La Lettre A, ce lundi.  Un article à retrouver ici.