Sapin de Noël détruit, tirs de «Flash-Ball»... Attention aux intox de la semaine

FAKE OFF Soyez forts contre les fausses nouvelles...

M.Co.
— 
Un policier équipé d'un lanceur de balles de défense, à Nantes en 2016.
Un policier équipé d'un lanceur de balles de défense, à Nantes en 2016. — Sebastien Salom-Gomis/SIPA

Vous les avez sans doute vues passer sur le mur Facebook d’un ami ou dans votre boîte mail. Parce que les intox voisinent de plus en plus avec les infos, la rédaction de 20 Minutes vous aide à trier le vrai du faux.

1. Cette photo de « gilets jaunes » est authentique

Une photo montrant un couple de « gilets jaunes » enlacés sur un rond-point est devenue virale. Elle est authentique, 20 Minutes vous raconte son histoire.

2. Des Egyptiens ont-ils détruit un sapin parce qu’il représentait Noël ?

Une vidéo montre une foule arracher les décorations d’un sapin en Egypte, parce que l’arbre représenterait Noël. Les images ont bien été filmées dans ce pays, mais les motivations des casseurs ne sont pas religieuses.

3. Les lanceurs de balles de défense utilisés par les forces de l’ordre sont-ils équipés d'un viseur ?

Selon un internaute, les « Flash-Ball sont équipés de viseurs holographiques, ce qui permet des tirs ultra-précis, pour atteindre à coup sûr le visage, voir crever un œil… » L’affirmation est imprécise.

4. Les amendes des radars sont-elles redistribuées à des entreprises privées ?

Une intox affirme que les amendes liées aux radars automatiques alimentent une « spéculation sur la sécurité routière » au profit d’entreprises privées. C'est faux.

5. Non, cette militante brésilienne n'est pas la «personnalité de l'année» du «Time»

Une fausse une du magazine américain avec le portrait de Marielle Franco, assassinée en mars à Rio de Janeiro, circule. Il s’agit d’un hommage qui a été détourné.

6. Gare à cette intox sur Facebook censée protéger votre droit d'auteur

Écrire sur Facebook « je déclare que je n’ai pas donné ma permission » ne protège pas votre droit d’auteur. 20 Minutes vous explique pourquoi.

Bonus : Deux fact-checks de nos confrères à l’international

Combien de fois par jour Donald Trump a-t-il lancé des fausses affirmations en 2018 ? Le Washington Post a la réponse (un indice : le président triple presque son chiffre de 2017).

La BBC a enquêté sur la sécurité dans les usines textiles du Bangladesh, cinq ans après l’effondrement meurtrier du Rana Plaza. Des progrès sont encore à faire, relève Reality Check.

Bonus bis : Suivez notre compte Twitter dédié au fact-checking :  https://twitter.com/20minFakeOff