Vannes: Les salariés de l’usine Bic débrayent contre la fermeture de leur atelier

SOCIAL La production des célèbres crayons quatre couleurs va être délocalisée à Marne-la-Vallée et en Tunisie...

J.G.

— 

Illustration des crayons Bic quatre couleurs qui sont fabriqués dans l'usine de Vannes.
Illustration des crayons Bic quatre couleurs qui sont fabriqués dans l'usine de Vannes. — 20Minutes

L’usine Bic de Vannes est à l’arrêt ce jeudi. A l’appel de la CFDT, les salariés du site, où sont notamment fabriqués les mythiques crayons quatre couleurs de la marque, sont en grève, rapporte Le Télégramme. Cela fait suite à l’annonce mercredi par le groupe Bic de la cession de sa filiale Bic Sport à la société estonienne Tahé Outdoors, spécialisée dans les sports nautiques.

Conséquence, l’atelier Bic Ecriture, installé sur le site vannetais, va devoir fermer pour être délocalisé à Marne-la-Vallée ainsi qu’en Tunisie. 33 licenciements sont prévus sur le site breton. Le plan social devrait intervenir par vagues successives entre avril et juillet, précise le quotidien. Chaque année, près de 100 millions de crayons Bic sortent de l’usine de Vannes.