Marin, agressé pour avoir protégé un couple qui s’embrassait, nommé Chevalier de la Légion d’Honneur

DISTINCTION Marin Sauvajon fait partie de la promotion du 1er janvier de la Légion d’Honneur. Le jeune homme avait été sauvagement tabassé en novembre 2016 à Lyon après s’être interposé contre des individus qui reprochaient à un couple de s’embrasser dans la rue…

F.H.

— 

Marin Sauvajon, accompagné de sa mère, au tribunal de Lyon pour le procès de son agresseur en mai 2018. (Archives)
Marin Sauvajon, accompagné de sa mère, au tribunal de Lyon pour le procès de son agresseur en mai 2018. (Archives) — AFP

Un acte héroïque récompensé par une Légion d’honneur. Marin Sauvajon fait partie de la promotion du 1er janvier de la Légion d'Honneur​. Le jeune homme a été nommé Chevalier. « Ça a été une grande surprise et une grande joie, hier [mardi] matin en découvrant cette annonce », a témoigné sa mère Audrey sur BFM TV ce mercredi.

Marin a reçu cette distinction pour avoir défendu un couple pris à partie car il s’embrassait​ dans la rue à Lyon en novembre 2016. Suite à cette intervention, l’étudiant de 20 ans avait été frappé à coups de béquille sur le crâne. Le jeune homme était resté dans le coma plusieurs jours et garde des séquelles de l’agression. « Marin continue sa rééducation, il devra la continuer toute sa vie. Il gardera des séquelles importantes. Il ne devra jamais arrêter de se battre et continuer de lutter », a indiqué sa mère.

C’est le ministère de l’Intérieur qui a proposé la promotion de Marin Sauvajon. « Hommage de la Nation tout entière à l’un de ses enfants qui garda la tête haute face à la haine », a tweeté Christophe Castaner, l’actuel Garde des Sceaux.

Son prédécesseur et actuel maire de Lyon, Gérard Collomb, a également commenté la distinction attribuée au jeune homme.

En mai 2018, l’agresseur de Marin a été condamné à sept ans et demi de prison par la Cour d’assises des mineurs à Lyon.