VIDEO. «Gilets jaunes» : Nouvelles mobilisations prévues samedi, au Nouvel An et en janvier

MOBILISATION Selon le gouvernement, la mobilisation des « gilets jaunes » a largement décru ces dernières semaines avec 38.600 manifestants en France, samedi dernier…

20 Minutes avec AFP

— 

A Paris, la préfecture de police a dénombré 2.000 «gilets jaunes» peu avant 16 heures, contre près de 4.000 samedi dernier selon une source policière.
A Paris, la préfecture de police a dénombré 2.000 «gilets jaunes» peu avant 16 heures, contre près de 4.000 samedi dernier selon une source policière. — AFP

Faute de réponses « suffisantes » du gouvernement à leurs revendications, les « gilets jaunes » ont d’ores et déjà annoncé qu’ils seront mobilisés ce week-end, mais aussi le soir du Nouvel An et courant janvier, ont affirmé des sources concordantes au sein du mouvement.

« Les "gilets jaunes" sont toujours aussi mobilisés », a affirmé Laetitia Dewalle, l’une de leurs figures dans le Val-d’Oise. « La mobilisation va se poursuivre ces prochains jours, même si le gouvernement a démantelé ces dix derniers jours une grande partie des points de blocages » (ronds-points, barrages, péages), a-t-elle ajouté. Selon plusieurs représentants du mouvement, de nouvelles manifestations auront lieu samedi, pour « l’acte 7 » de la mobilisation, à Paris et dans d’autres villes.

« Pas forcément pour des actions de blocages, beaucoup réveillonneront juste ensemble »

Un nouveau rassemblement des « gilets jaunes » est ensuite attendu la nuit de la Saint-Sylvestre à Paris sur les Champs-Élysées pour « continuer la lutte pacifiquement et de façon festive », selon un groupe Facebook « gilets jaunes » qui regroupe plusieurs milliers de personnes. Selon le gouvernement, la mobilisation des « gilets jaunes » a largement décru ces dernières semaines avec 38.600 manifestants en France pour leur acte VI samedi dernier, contre 66.000 une semaine plus tôt.

« On est actuellement dans la trêve des confiseurs. Mais les "gilets jaunes" seront mobilisés la nuit du nouvel an à travers le pays. Pas forcément pour des actions de blocages, beaucoup réveillonneront juste ensemble pour montrer que la mobilisation ne va pas s’éteindre avec la nouvelle année », a dit Benjamin Cauchy, une des figures du mouvement dans la région toulousaine.

Les mesures « insuffisantes et sans réelle volonté d’améliorer le niveau de vie des Français »

Les mesures annoncées jusqu’à présent par Emmanuel Macron face à la contestation sont « insuffisantes et sans réelle volonté d’améliorer le niveau de vie des Français », a réaffirmé mercredi dans un communiqué Priscillia Ludosky, initiatrice de la pétition réclamant une baisse des prix du carburant à l’origine du mouvement.

Pour dénouer la crise, Priscillia Ludosky et d’autres « gilets jaunes » mobilisés depuis le début de la contestation à la mi-octobre réclament notamment « une baisse sérieuse de toutes les taxes et impôts sur les produits de première nécessité » (énergie, logement, transports, produits alimentaires, vêtements), une baisse « significative » des traitements et salaires des élus et hauts fonctionnaires et la mise en place du référendum d’initiative citoyenne (RIC).