«Gilets jaunes»: Alexandre Jardin, parrain du mouvement pour les européennes

SOUTIEN Selon la dernière enquête Odoxa, la liste portée par les « gilets jaunes » recueillerait 8 % des voix...

C. Ape.

— 

Des « gilets jaunes » près d'un barrage filtrant autour d'un rond-point, à Fontainebleau, le 24 novembre.
Des « gilets jaunes » près d'un barrage filtrant autour d'un rond-point, à Fontainebleau, le 24 novembre. — Vincent Loison/SIPA

« L’objectif, c’est d’arriver premier, de macroniser Macron ». Certains « gilets jaunes » se sont réunis le 20 décembre dernier à Paris pour élaborer une stratégie électorale en vue des Européennes, rapporte ce mercredi Paris Match.

« La perspective est bien de composer une liste pour les Européennes », explique  Jean-François Barnaba, l’une des figures du mouvement et à l’origine de cette réunion. Parmi les personnes invitées à élaborer le projet, l’écrivain Alexandre Jardin. Ce dernier entend participer à une initiative politique qui vise à « modifier en profondeur un système où tout le pouvoir est à Paris et où le citoyen n’existe pas pendant la durée d’une législature », indique Paris Match.

Alexandre Jardin ne souhaite pas se porter candidat au scrutin 

Toutefois, le romancier ne souhaite pas se porter candidat au scrutin comme il l’avait souhaité le faire lors de la présidentielle en 2017, ne parvenant pas à obtenir les 500 parrainages requis. « Ce serait indécent et contre-productif que des personnalités cherchent à récupérer ce mouvement », explique le romancier.

Selon la dernière enquête Odoxa, la liste portée par les « gilets jaunes » recueillerait 8 % des voix mais n’empêcherait pas le Rassemblement national de remporter le scrutin.