Attentat de janvier 2015: Non, la plaque en hommage au policier Ahmed Merabet n'a pas été volée

IMBROGLIO Si une enquête a été d’abord ouverte pour vol, la mairie de Paris a finalement indiqué ce lundi qu’elle avait été retirée à la demande de la famille du policier... 

Manon Aublanc

— 

Le secrétaire d'Etat John Kerry rend hommage le 16 janvier 2015 à Paris, au policier Ahmed Merabet tué lors de l'attentat contre Charlie Hebdo
Le secrétaire d'Etat John Kerry rend hommage le 16 janvier 2015 à Paris, au policier Ahmed Merabet tué lors de l'attentat contre Charlie Hebdo — Thomas Samson AFP

Installée depuis 2016, la plaque en mémoire du policier Ahmed Merabet, assassiné  par les frères Kouachi quelques minutes après la tuerie de Charlie Hebdo, a disparu ce week-end. Si une enquête a été d’abord ouverte pour vol, la mairie de Paris a finalement indiqué qu’elle avait été retirée à la demande de la famille du policier, pour y ajouter son grade de lieutenant et sa légion d’Honneur, rapporte Europe 1, ce lundi.

« Il y a eu un défaut de communication interne », a reconnu la mairie de Paris, contactée par Europe 1. Dans la nuit de samedi à dimanche, boulevard Richard Lenoir, la plaque en hommage à Ahmed Merabet, le policier assassiné par les frères Kouachi, le 7 janvier 2015, quelques minutes après la tuerie de Charlie Hebdo​, disparaît.

La nouvelle plaque installée dans quelques jours

Le commissariat du 11e contacte alors la mairie pour savoir si cette plaque, inaugurée par François Hollande et Anne Hidalgo le 5 janvier 2016, avait été retirée par les services de la ville. L’interlocuteur, qui n’était visiblement pas au courant, répond que non. Le même jour, une enquête est ouverte par le parquet de Paris et confiée aux policiers de la sûreté territoriale.

Ce lundi, l’adjointe à la mairie de Paris chargée de la Mémoire et du Monde Combattant, Catherine Vieux Charier, a assuré sur Twitter que la plaque n’a pas été volée, mais retirée par les services culturels de la ville, à la demande de la famille du policier. Ses proches ont souhaité ajouter la mention de sa légion d’Honneur et le grade de lieutenant, attribués à Ahmed Merabet à titre posthume.

L’adjointe à la mairie de Paris a également ajouté que la nouvelle plaque serait installée ce mercredi.