Seize migrants interceptés sur une embarcation dans la Manche

IMMIGRATION Les migrants ont été « pris en charge par la police aux frontières et la gendarmerie du Pas-de-Calais »…

20 Minutes avec AFP

— 

Les migrants ont été ont été interceptés dans la nuit de samedi à dimanche au large de Boulogne-sur-Mer (illustration)
Les migrants ont été ont été interceptés dans la nuit de samedi à dimanche au large de Boulogne-sur-Mer (illustration) — Geoff Moore/REX/Shutterstock/SIPA

Seize migrants, dont deux enfants, qui tentaient de rejoindre l’Angleterre à bord d’un bateau de pêche, ont été interceptés dans la nuit de samedi à dimanche au large de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), a affirmé la préfecture maritime.

Vers 04h45, la capitainerie du port de Boulogne-sur-mer a été « alertée par un comportement non marin à la sortie du port » : un navire de pêche naviguait tous feux éteints, ne répondait pas aux appels radio et effectuait une trajectoire non habituelle, a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dans un communiqué.

Des traversées qui se sont multipliées

Le Centre des opérations maritimes (COM) demande alors l’intervention d’un remorqueur spécialisé dans le sauvetage des navires en détresse pour porter assistance à ce navire de pêche qui se trouve alors à une dizaine de kilomètres de la côte. Arrivés à proximité de l’embarcation, des marins du remorqueur montent à bord « pour reprendre la navigation et faire route retour jusqu’au quai de Boulogne ».

Les seize migrants, « en bon état de santé apparent », ont ensuite été « pris en charge par la police aux frontières et la gendarmerie du Pas-de-Calais ». Depuis octobre, ces tentatives de traversée par des migrants se sont multipliées malgré le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l’eau.