Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
ACTE 6Trois policiers violemment pris à partie par des manifestants à Paris

VIDEO. «Gilets jaunes» à Paris: Trois policiers violemment pris à partie par des dizaines de manifestants

ACTE 6
L'un des policiers a pointé son arme en direction des dizaines de manifestants lui faisant face pour tenter de les faire reculer...
En fin d'après-midi, samedi 22 décembre 2018, des manifestants s'en sont violemment pris à des policiers sur les Champs-Elysées, en marge du mouvement des «gilets jaunes».
En fin d'après-midi, samedi 22 décembre 2018, des manifestants s'en sont violemment pris à des policiers sur les Champs-Elysées, en marge du mouvement des «gilets jaunes». - AFP
Marion Pignot

M.P.

Trois motards de la police échappant de justesse à la foule des manifestants en colère. Les images ont été diffusées par BFMTV et font depuis ce soir, 18h30, le tour des réseaux. Samedi en fin d’après-midi, les « gilets jaunes » se sont rassemblés sur les Champs-Elysées et la tension est montée d’un cran. Alors que l’acte 6 s’était jusqu’ici déroulé dans un semblant de calme, des manifestants s’en sont violemment pris aux forces de l’ordre sécurisant les rues proches de « la plus belle avenue du monde ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

En marge de la mobilisation des « gilets jaunes », trois policiers ont été agressés. L’un d’entre eux a été jeté à terre avec sa moto, et, sur les images capturées par les journalistes présents sur place, on voit clairement les deux collègues venus à la rescousse être à leur tour visés par des projectiles, parfois lourds (pierre, amas de terre, sapin de noël, pots de fleurs, etc.).

L’un des policiers réussit à rejoindre sa moto et s’écarte non sans avoir su esquiver un lancer de trottinette. Son collègue avait auparavant pointé brièvement son arme en direction des dizaines de manifestants lui faisant face pour tenter de les faire reculer. L’un des deux policiers restant essuie alors des coups de pied. Une autre trottinette est lancée, les insultes fusent tout comme les pavés, les coups de matraque ou les bombes lacrymogènes.

La journaliste qui filme la scène lance à leur adresse « mais barrez-vous »

Les deux policiers choisissent de reculer, pressés par les manifestants qui veulent en découdre. L’un d’entre eux abandonne sa moto et enfourche celle de son collègue. Le duo fuit et échappe alors à ce que nombre d’internautes et médias appellent déjà un « lynchage ». Juste avant que les policiers ne partent à moto et que les dizaines de manifestants ne leur courent après, on entend la journaliste qui filme la scène lancer à leur adresse « mais barrez-vous ».

Cette scène, d'une durée de moins d'une minute, s'est déroulée au croisement de l'avenue George V et des Champs-Elysées, en fin de journée alors que les forces de l'ordre évacuaient progressivement l'avenue. Selon la préfecture de Paris, citée par Le Parisien, le policier jeté à terre était un motard de la police Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI). Sur d’autres vidéos postées plus tard sur Twitter, on voit le policier venir récupérer sa moto.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Sujets liés