Ain: Une centaine de chapons, poulardes et poulets de Bresse dérobée chez un éleveur

VOL Dans la nuit de mardi à mercredi, des malfaiteurs ont pénétré dans la chambre froide d'un éleveur de l'Ain pour faire main basse sur les volailles prêtes à être livrées pour les Fêtes…

E.F.

— 

L'éleveur s'est fait dérober une centaine de volailles fines. Illustration.
L'éleveur s'est fait dérober une centaine de volailles fines. Illustration. — Jean-Philippe Ksiazek AFP/Archives

Les volailles dodues étaient prêtes à être livrées chez les clients. Dans la nuit de mardi à mercredi, un éleveurde l’Ain s’est fait dérober une centaine de poulardes, chapons et poulets de Bresse sur son exploitation de Pont-de-Vaulx.

Un ou plusieurs malfaiteurs se sont introduits dans ses chambres froides et ont dérobé 140 volailles fines qui devaient être livrées dans les prochains jours pour les fêtes de fin d’année. Le préjudice n’a pas encore été pleinement évalué, mais Michel Temporal, l’éleveur, interrogé par Le Progrès, estime à 7.000 ou 8.000 euros le montant des pertes liées à ce vol.

La majorité des commandes déjà livrée

Dépité, l'homme, qui confie ne pas avoir entendu les malfaiteurs, avait heureusement déjà livré les trois quarts de ses commandes de fin d’année. Cet éleveur est connu dans l’Ain pour avoir été lauréat, à plusieurs reprises ces dernières années, du fameux concours de volailles Les Glorieuses.